L'égalisation de Lacazette face à l'OL
L'égalisation de Lacazette face à l'OLCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ANALYSE

OL - FC Nantes : un nul qui n'arrange personne mais des promesses dans les deux camps

En ouverture de la 28e journée, l'OL et le FC Nantes se sont séparés sur le score de 1-1. Les Gones restent sur trois matches nuls, les Canaris n'ont plus gagné depuis cinq rencontres. Mais les deux camps trouveront des motifs de satisfaction dans cette partie.

Zapping But! Football Club OL : Fabio Grosso, bonne ou mauvaise idée ?

Lyon et Nantes voulaient renouer avec la victoire mais surtout ne pas perdre. Le 1-1 que les deux équipes ont concédé ce soir ne ravit donc personne mais n'en plonge aucune dans la crise. Même si cela fait désormais trois scores de parité d'affilée pour l'OL (Lorient et Lille avant ce soir) et cinq matches sans victoire pour le FCN (défaites à Lens, contre Rennes, à Paris et nul face à Nice). Les Gones pourraient se retrouver à neuf points de la zone européenne dimanche soir, alors que les Canaris pourraient voir la zone rouge se rapprocher à quatre longueurs. Mais Laurent Blanc comme Antoine Kombouaré pourront tirer des satisfactions de cette partie.

Un OL très intéressant en première période

Côté lyonnais, c'est le niveau de jeu de l'équipe en première période qu'il faudra retenir. Menés au score dès la 1ère minute, les Gones se sont procurés plusieurs grosses occasions tout au long des 45 premières minutes grâce à un jeu vertical, inspiré, à une touche de balle. Il ne leur a manqué que la réussite ou un gardien moins inspiré qu'Alban Lafont pour transformer ce nul en victoire. Autre bémol : l'incapacité de l'OL à maintenir ce rythme élevé tout au long de la partie.

Côté nantais, ce sont surtout les individualités qu'il faut ressortir, avec en premier lieu Alban Lafont. Le gardien a été très sollicité et n'a été battu que sur l'égalisation de Lacazette, sur laquelle il ne pouvait rien. Il est sorti plusieurs fois à bon escient et a réalisé un petit miracle sur la tête de Lacazette à bout portant juste avant la pause. La défense et les milieux défensifs canaris sont aussi à féliciter. Ils ont plié et n'ont rompu qu'une seule fois, alors qu'ils ont pris des vagues lors des 45 premières minutes. Impliqué sur l'ouverture du score, Mostafa Mohamed a été assez intéressant en pointe, même si le jeu collectif n'est pas sa qualité première.

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

En ouverture de la 28e journée, l'OL et le FC Nantes se sont séparés sur le score de 1-1. Les Gones restent sur trois matches nuls, les Canaris n'ont plus gagné depuis cinq rencontres. Mais les deux camps trouveront des motifs de satisfaction dans cette partie.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.