Aulas et Juninho à l'OL
Aulas et Juninho à l'OLCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
À GENOUX

OL : Juninho a fait plier Aulas devant Bosz, le résultat en interne est mythique avant l’OM !

Les révélations de Juninho sur son probable départ de l’OL en fin de saison ont fait plus de secousses qu’il n’y paraît dans les rangs du club rhodanien, où Jean-Michel Aulas a mis le bleu de chauffe.

Zapping But! Football Club Olympique Lyonnais : La question de la semaine

Il y a fort à penser que Jean-Michel Aulas ne va pas tarder à démentir les derniers propos de L’Équipe parus aujourd’hui. Dans son édition du jour, Hugo Guillemet dévoile les coulisses du cas Juninho, qui a affirmé mercredi soir sur RMC Sport son intention de quitter l’OL en fin de saison. Si Le Progrès affirme que cette annonve n’a eu que peu d’incidence sur la vie en interne, notre confrère est plus mesuré. Il ne s’agit en effet pas d’un tremblement de terre mais la secousse a été suffisamment importante pour que Jean-Michel Aulas en vienne même à s’excuser auprès de Peter Bosz !

« Juninho a déclenché un incendie que Jean-Michel Aulas s’est démené à circonscrire, hier au sein du club, peut-on ainsi lire dans le quotidien sportif. Une réunion était prévue dans l’après-midi entre le président lyonnais, son directeur sportif brésilien, le directeur du football Vincent Ponsot et l’entraîneur Peter Bosz pour évoquer le mercato hivernal et lancer concrètement les dossiers, et JMA l’a débutée en présentant au nom du club des excuses au technicien néerlandais pour l’épisode de la veille. Puisqu’il est très proche de Juninho, professionnellement comme humainement, Bosz ne lui en tiendra pas rigueur. »

Juninho peiné par le départ de Girard

L’Équipe poursuit en expliquant que le départ de Juninho pourrait notamment se motiver par la démission du recruteur Patrice Girard, futur responsable du recrutement d’Angers SCO et très proche du Brésilien. « Cela fera un soutien en moins pour le directeur sportif, qui a également voulu récemment s’adjoindre les services d’un assistant, en présentant l’un de ses proches, l’ancien journaliste Thomas Lacondemine, ce qui lui a été refusé par le club, détaille Guillemet. Aulas et Ponsot préfèrent chasser chez les anciennes gloires lyonnaises, et les noms de Patrick Müller, Sidney Govou, Jean-Marc Chanelet et Alain Caveglia ont été évoqués hier pendant la réunion. »

Afin de préparer au mieux l’Olympico de dimanche (20h45), Aulas a enfin demandé à Juninho de s’assurer que les joueurs ne seraient pas impactés par son annonce. Le directeur sportif de l’OL a promis de parler au vestiaire, ce qui devrait être fait ce matin... avant une conférence de presse très attendue entre midi et deux. Tout ce tohu-bohu extra-sportif pourrait bien faire les affaires de l'OM, où Jorge Sampaoli prépare minutieusement ce choc depuis plusieurs jours.

Pour résumer

Les révélations de Juninho sur son probable départ de l’OL en fin de saison ont fait plus de secousses qu’il n’y paraît dans les rangs du club rhodanien, où Jean-Michel Aulas a mis le bleu de chauffe et joué les pompiers de service.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert