Jeff Reine-Adélaïde
Jeff Reine-AdélaïdeCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
VERITES

OL : la terrible confidence de Jeff Reine-Adélaïde sur ses galères

Jeff Reine-Adélaïde (OL) reconnait dans L'Equipe avoir brièvement songé à mettre un terme à sa carrière après ses deux graves blessures.

Zapping But! Football Club Olympique Lyonnais : Quelle est la révélation de l'année à Lyon ?

Victime de deux ruptures des ligaments croisés en deux ans, Jeff Reine-Adélaïde a connu de grosses galères pour revenir à son meilleur niveau. Utilisé avec parcimonie par Peter Bosz à l'OL, l'ancien international Espoir savoure simplement la joie de pouvoir rejouer au foot.

« Arrêter ? Ça m'a effleuré l'esprit »

Dans les colonnes de L'Equipe, l'ancien joueur du RC Lens, d'Arsenal et du SCO Angers a reconnu avoir eu des idées noires après sa deuxième blessure alors qu'il était prêté par Lyon à l'OGC Nice : « Tout arrêter ? Je dois le dire, ça m'a effleuré l'esprit, je l'avais dans un coin de ma tête. Après, j'ai une mentalité de gagnant, pas de perdant, c'est pour ça que ça m'a juste effleuré l'esprit. Mais je me suis relevé parce que j'ai beaucoup relativisé, je me suis dit qu'il y avait pire que moi. C'est sûr que c'est dur de se blesser et de se faire opérer, mais pendant ma convalescence j'ai eu le temps de m'investir dans des associations et j'ai vu des enfants qui n'avaient plus de parents, ou qui étaient handicapés. Ça m'a redonné l'envie d'y arriver. J'ai la chance de pouvoir jouer au foot, donc je ne pouvais pas rester dans ce marasme ».

Malgré les galères, Jeff Reine-Adélaïde n'a rien perdu de sa passion du foot : « Je regardais tout le temps du foot à la télé, la L1, la L2, l'Angleterre... Et puis la famille aide à garder le cap, aussi. Le plus dur, ça a été à la reprise avec l'OL l'été dernier. Je voyais les autres aller s'entraîner et moi j'étais tout seul avec les kinés en train de souffrir. Ensuite, aller au stade pendant six mois pour les regarder jouer, c'est vraiment compliqué. Compliqué de se sentir impuissant ».

Les confidences fortes de Jeff Reine-Adélaïde

Jeff Reine-Adélaïde (OL) reconnait dans L'Equipe avoir brièvement songé à mettre un terme à sa carrière après ses deux graves blessures. Des mots forts qu'il transforme aujourd'hui en une vraie joie d'être sur le terrain...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.