OL : le bras droit d'Aulas révèle pourquoi Blanc n'a pas été choisi
Jean-Michel Aulas, Juninho et Vincent PonsotCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ENTRETIEN D'EMBAUCHE

OL : le bras droit d'Aulas révèle pourquoi Blanc n'a pas été choisi

Dans l'entretien qu'il a accordé à L'Equipe, le directeur du football de l'OL, Vincent Ponsot, explique que Rudi Garcia a convaincu tous les dirigeants lyonnais alors que les autres entraîneurs sondés n'ont pas été aussi bons.

Même si les résultats s'améliorent, les supporters de l'OL continuent de rejeter Rudi Garcia. En raison de son passé de Marseillais, lui qui avait grandement critiqué Lyon quand il officiait à l'OM, mais aussi parce qu'il a pour l'instant justifié sa réputation de perdant forgée ces derniers années à Rome puis à Marseille ainsi que de technicien qui rejette toujours la faute sur les arbitres. Mais quand L'Equipe du jour, le directeur du football de l'OL, Vincent Ponsot, assure que si les fans avaient été présents à son entretien, ils auraient embauché Garcia !

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

"Une décision unanime"

« J’ai fait partie de ceux qui ont fait les entretiens pour l’entraîneur. Cela a été un choix collectif. Mon rôle, lié à mes fonctions de RH, est de donner mon avis en fonction du projet global. la nomination d’un entraîneur à l’OL suscite toujours des remous et des commentaires, mais je continue de dire que Rudi Garcia (sous contrat jusqu’en juin 2021) était le candidat le plus en adéquation avec le projet de l’OL. »

« Je ne dis pas que les autres étaient moins bons. On savait que cela allait être compliqué avec notre environnement, parce qu’il venait de Marseille, on sortait de trois ans compliqués avec Bruno (Genesio), donc le choix n’a pas été facile. Je pense que si les supporters avaient participé aux entretiens, ils auraient été contraints de reconnaître que notre choix était le bon. L’entraineur avec lequel Juninho a eu le plus d’atomes crochus, c’était Rudi Garcia. Ça a été une décision unanime. Et pourtant, on ne l’est pas toujours (sourires). »

"Une décision unanime"

« J’ai fait partie de ceux qui ont fait les entretiens pour l’entraîneur. Cela a été un choix collectif. Mon rôle, lié à mes fonctions de RH, est de donner mon avis en fonction du projet global. la nomination d’un entraîneur à l’OL suscite toujours des remous et des commentaires, mais je continue de dire que Rudi Garcia (sous contrat jusqu’en juin 2021) était le candidat le plus en adéquation avec le projet de l’OL. »

« Je ne dis pas que les autres étaient moins bons. On savait que cela allait être compliqué avec notre environnement, parce qu’il venait de Marseille, on sortait de trois ans compliqués avec Bruno (Genesio), donc le choix n’a pas été facile. Je pense que si les supporters avaient participé aux entretiens, ils auraient été contraints de reconnaître que notre choix était le bon. L’entraineur avec lequel Juninho a eu le plus d’atomes crochus, c’était Rudi Garcia. Ça a été une décision unanime. Et pourtant, on ne l’est pas toujours (sourires). »