par Benjamin Danet
PAROLE

OL : le président de Lorient n'en a toujours pas fini avec Aulas

Il y a moins d'une semaine, comme vous le savez, le match devant opposer le FC Lorient à l'OL au stade du Moustoir a été reporté en raison de l’état de la pelouse. Une décision qui a fait couler beaucoup d'encre et déclenché une passe d'armes entre les présidents des deux clubs.

Zapping But! Football Club OL : les transferts les plus chers de l'histoire

FC Lorient-OL, acte trois. Après la décision de reporter le match, et les commentaires pour le moins musclés des deux présidents, Loïc Féry et Jean-Michel Aulas, voici que le patron du club breton en remet une couche. Insistant de nouveau sur les pressions mises par la direction de l'OL pour que le match ne se joue pas le week-end dernier.

C'était hier, dans le podcast de supporters La Tavarn​, consacré à l’actualité du FC Lorient, avec des propos retranscrits par Ouest-France. "Vu l’amélioration du gazon entre le lundi 8 et le vendredi 12, vu qu’il restait plusieurs jours jusqu’au dimanche, on pensait qu’il y aurait une autre mesure de faite le dimanche matin, pour savoir si le match pouvait avoir lieu. Mais bon, il y a eu beaucoup, beaucoup de pressions. Je ne vais pas en rajouter, j’ai dit ce que je pensais. Que nous, on puisse penser qu’on va sacrifier nos joueurs parce qu’on pense qu’ils vont se blesser et qu’en face, une équipe qui a trois fois plus de joueurs que le FC Lorient, puisse penser que l’on veut juste blesser leurs joueurs, moi ça me… J’aime autant mes joueurs que les joueurs adverses. Si c’était dans les normes de la FFF, je ne vois pas pourquoi on n’a pas pu jouer. Après, une décision a été prise par la commission des compétitions de la LFP, qui a été assez bien préparée par les coups de fil des différentes parties… Au final, il y a eu la décision du report."

Jean-Michel Aulas appréciera. 

 

Pour résumer

Il y a moins d'une semaine, comme vous le savez, le match devant opposer le FC Lorient à l'OL au stade du Moustoir a été reporté en raison de l’état de la pelouse. Une décision qui a fait couler beaucoup d'encre et déclenché une passe d'armes entre les présidents des deux clubs.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.