OL : les Gones attaqués malgré eux dans l'affaire OGC Nice - OM, Aulas répond !
Incidents de Nice-OMCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
TACLE

OL : les Gones attaqués malgré eux dans l'affaire OGC Nice - OM, Aulas répond !

Un élu marseillais a regretté les sanctions de la commission de discipline hier après les incidents OGC Nice - OM, constatant que l'OL, pour les mêmes faits, avait obtenu victoire sur tapis vert en mai 2017.

Zapping But! Football Club OL : Peter Bosz, nouvel entraîneur des Gones

C'est peu dire que les sanctions prononcées par la commission de discipline hier suite aux incidents survenus lors d'OGC Nice-OM n'ont pas plu du côté de Marseille. La victoire sur tapis vert était attendue, notamment parce qu'il y avait eu trois précédents, notamment Bastia-Lyon en 2017. C'est d'ailleurs ce qui a valu à l'OL de se prendre un tacle de la part de Sébastien Jibrayel.

L'adjoint au maire de Marseille en charge du sport a écrit sur Twitter : "Je prends acte de la décision prise par la LFP même si je m'attendais à mieux pour l'OM. Nos joueurs sont blessés, le terrain est envahi, les conditions sécuritaires ne sont pas réunies… et malgré cela, on doit rejouer le match. Ah j'oubliais, nous ne sommes pas l'OL". A Marseille, on ne manque jamais une occasion de pointer du doigt l'emprise de Jean-Michel Aulas sur les instances… Evidemment, ce dernier ne pouvait pas ne pas réagir : "Merci de ne pas nous utiliser comme contre-feu, cela ne vous honore pas en tant qu’élu de la République".

Un adjoint au maire de Marseille ironise sur l'OL

Chargé des sports à la mairie de Marseille, Sébastien Jibrayel n'a pas du tout apprécié les sanctions prononcées hier par la commission de discipline après les incidents survenus lors de Nice-OM. Il a ironisé sur l'influence de l'OL et de Jean-Michel Aulas dans ces cas-là.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet