OL, OM : Aulas imite son ennemi Eyraud avec Garcia
Jacques-Henri Eyraud et Jean-Michel AulasCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
OL 2020, OM 2018, même combat !

OL, OM : Aulas imite son ennemi Eyraud avec Garcia

A l'instar de ce qu'avait fait son homologue de l'OM il y a deux ans, le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, soutient son entraîneur, Rudi Garcia, envers et contre tous. Pour le même résultat ?

C'était il y a à peine deux ans mais cela semble une éternité désormais : après une saison 2017/18 qui l'avait vu atteindre la finale de l'Europa League et rater de peu la qualification en C1, l'OM connaissait un début d'exercice catastrophique. Entre des recrues attirées à prix d'or mais décevantes (Strootman, Caleta-Car, Radonjic), des cadres qui déraillaient après leur titre mondial (Mandanda, Thauvin et surtout Rami) et un Payet qui n'en pouvaient plus de lui, Rudi Garcia se retrouvait dans l'œil du cyclone.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OL

Une prolongation de Garcia toujours possible ?

Mais, en dépit d'une énorme contestation populaire et même interne, Rudi Garcia était allé au bout de la saison. Pourquoi ? Parce que Jacques-Henri Eyraud l'avait soutenu envers et contre tous. Le président de l'OM n'a cessé de répéter sa confiance envers son coach, alors qu'il savait très bien que les joueurs n'étaient plus derrière lui. Au final, le club, 5e, avait manqué la Champions League mais aussi l'Europa League.

Deux ans plus tard, même entraîneur, même situation. Le début de saison de l'OL est très moyen et les critiques pleuvent sur Garcia. Mais Jean-Michel Aulas assure que son coach ira au bout de son contrat. Quitte à faire une annonce, comme il y a quelques minutes sur Twitter pour contredire le journaliste de L'Equipe Vincent Duluc, qui a écrit que Rudi Garcia était isolé et proche de la sortie : "Situation compliquée pour Rudi Garcia avant OL-OM : stop, Vincent, c'est vous qui affirmez que nous n’irons pas au-delà avec Rudi. Ce n’est pas la vérité : nous faisons une équipe très forte en gardant nos meilleurs joueurs et nous jugerons sur les résultats !".