Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

OL - Reims : autopsie du couac lyonnais, les notes des Gones

Dans un jour sans offensivement, l'OL s'est incliné sur sa pelouse face au Stade de Reims (1-2). Les Gones s'enlisent en milieu de classement...

Zapping But! Football Club Rangers, PSG - OL : Les briefs d'avant match

Le jeu et les joueurs : un Lyon sans génie face à un Reims hyperréaliste

Dans un Groupama Stadium vide où les nouveaux filets devant les Kops ne faisaient barrage qu’à quelques maigres courants d’air, l’OL a eu du mal à rentrer dans le rythme d’un match face à une équipe rémoise surtout venue pour être rigoureuse et disciplinée. Quasiment rien à se mettre sous la dent pendant 45 minutes à part quelques éclairs d’Aouar et un débordement de Toko Ekambi. 

Agressif au pressing mais sans idée dans les 30 derniers mètres pour créer des décalages, l’OL s’est fait surprendre sur un corner de Valon Berisha, repris victorieusement par Wout Faes sur la première et seule tentative cadrée des Champenois (0-1, 56e). Si Houssem Aouar et Bruno Guimaraes sont d’abord passés proches d’égaliser (61e), c’est finalement Karl Toko Ekambi qui a sonné la révolte rhodanienne … sur un centre de Jérôme Boateng (1-1, 67e). 

Après le but, Peter Bosz a joué son va-tout en faisant rentrer Thiago Mendes, Ryan Cherki et Moussa Dembélé à la place de Maxence Caqueret, du buteur Karl Toko Ekambi et d’un décevant Islam Slimani. Dans la foulée, sur un coup-franc rapidement joué, Lucas Paqueta a été proche de marquer le but de la victoire, butant sur un trop bon Rajkovic. Dernière occasion pour un Lyon assez triste… Et finalement battu sur un but d’Hugo Ekitike (90e+4) après une faute de main d’Anthony Lopes. Bloqué à la 10e place, l’OL a raté une belle occasion de recoller au Top 5...

Les notes :

Lopes (4) - Gusto (6), Denayer (5), Boateng (5,5), Emerson (5) - Caqueret (5, puis T.Mendes (68e)), Guimaraes (5) - Paqueta (4), Aouar (5,5), Toko-Ekambi (5, puis Cherki (68e)) - Slimani (4, puis Dembélé (68e). 

A la loupe :

Slimani (4) : peu inspiré dans ses déviations, l’Algérien a aussi été court sur plusieurs situations chaudes. Brouillon.

Paqueta (4) : les prestations moyennes de l’ancien Milanais sont assez rares pour qu’on les souligne. Face à Reims, le Brésilien s’est embourbé, rapidement sanctionné d’un carton jaune pour une semelle sur Abdelhamid qui a canalisé sa combativité… Et il a raté une balle de 2-1 (69e).

Lopes (4) : sale soirée pour le Portugais, battu sur une tête de Wout Faes et qui a effectué une faute de main fatale dans le money-time.

Gusto (6) : contraint d’enchaîner les matchs du fait de la blessure de Dubois, le jeune Lyonnais a encore assuré. Propre défensivement, juste dans ses sorties de balle, il amène également des choses intéressantes offensivement.

Boateng (5,5) : match paradoxal de l’Allemand, souvent lent à se replacer et pas toujours juste… Mais passeur décisif sur le but de Toko-Ekambi.

 

OL - Reims (1-2), l'analyse

Ce mercredi soir, l'OL s'est encore grippé sur sa pelouse face à Reims (1-2). Un résultat qui laisse les Gones englués en milieu de tableau alors que quasiment toutes les équipes de tête à l'exception de l'OM ont fait du surplace. Rageant.