OL : Rudi Garcia a ramené une grosse inquiétude de Brest
Rudi GarciaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ÉQUIPE FRIABLE

OL : Rudi Garcia a ramené une grosse inquiétude de Brest

Si l'OL s'est imposé à Brest (3-2) vendredi soir, il l'a dû avant tout aux grosses erreurs défensives bretonnes. Mais cela n'a pas suffi à masquer ses carences du moment, selon Pierre Ménès.

Zapping But! Football Club OL : Top 10 des salaires de la saison 2020 / 2021

Leader du championnat avec le LOSC en attendant le match de celui-ci cet après-midi à Lorient, l'Olympique Lyonnais n'a pas forcément rassuré vendredi soir à Brest (3-2), malgré la victoire. Pierre Ménès, qui a commenté la rencontre pour Canal+, estime sur son blog que les trois points ne sont dus qu'aux grosses erreurs bretonnes et que la fin de match, qui a vu les Gones plier et quasiment rompre, est assez inquiétante pour la suite.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

"Au niveau de la prestation, ce n’est pas très rassurant"

"Le déroulé de la partie a été pour le moins étonnant, a écrit Ménès sur son blog. L’OL menait 3-0 à la mi-temps, grâce à beaucoup de réalisme et aux grosses erreurs bretonnes, au premier rang desquelles le crochet invraisemblable de Cibois devant Paqueta, totalement inconséquent pour un gardien qui jouait son troisième match en Ligue 1 et à qui Dall’Oglio avait demandé d’arrêter ce genre de fantaisie. Une triple circonstance aggravante dont ont profité les Lyonnais, qui étaient au courant de la propension du portier brestois à réaliser des crochets devant les attaquants adverses. Sa relance vers Hérelle qui donne ensuite un ballon difficile à Lasne qui le perd sous le pressing de Mendes n’est pas heureuse non plus, quant au penalty concédé sur Depay, il est totalement inutile puisque le Néerlandais s’était totalement excentré sur son long crochet."

"Plombé par ces erreurs, Brest était très mal en point et je m’attendais à une deuxième période bien moins enlevée ou à une chevauchée tranquille et solitaire des Rhodaniens. Il n’en a rien été parce que cette équipe finistérienne est épatante. Épatante de courage, d’enthousiasme, de verticalité, d’envie de jouer… Les Brestois ont d’abord réduit le score d’un joli but de la tête signé Chardonnet avant que Cardona ne ramène son équipe à 2-3. La fin de match a été plus que pénible pour des Lyonnais qui ont été obligés de se battre pour conserver ces trois points importants. Au niveau de la prestation, ce n’est pas très rassurant. Mais avant les matchs de dimanche, les Gones sont premiers et cela avait l’air de suffire à leur bonheur."