OL : Rudi Garcia part en chasse d'un mal qui mine son vestiaire
Rudi GarciaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
EGO TRIP

OL : Rudi Garcia part en chasse d'un mal qui mine son vestiaire

A Lyon, l'ego des stars a toujours été un problème. Rudi Garcia bataille pour que cet été les cas individuels ne prennent pas le pas sur le collectif.

Si l'OL semblait s'être construit une équipe soudée lors du « final 8 » de la Ligue des Champions et souhaitait se servir de la parenthèse Lisbonne comme pilier fondateur pour sa saison 2020-21, les belles promesses de l'après-confinement commencent déjà à s'effriter. En cause (comme souvent à Lyon) : l'individualisme de certains.

Comme le rapporte L'Equipe, l'accélération du Mercato et les nombreux départs ont fait renaître les aspirations individuelles des uns et des autres. Inspirations bien lisibles par exemple sur un Jeff Reine-Adélaïde vindicatif dans les colonnes de L'Equipe au moment de réclamer son départ (Rennes?) s'il n'a pas davantage de temps de jeu.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

« Je n'accepte pas ce qui est du ressort d'une démarche individuelle »

Mais le cas de l'ancien Angevin n'est pas l'unique à causer des tracas à Rudi Garcia. A Bordeaux, Moussa Dembélé est rentré directement au vestiaire après sa sortie à l'heure de jeu. Même Bruno Guimarães, sorti en même temps, a laissé échapper certains signes de frustration face au coaching de Garcia.

Avec moins de matchs à gérer et un effectif encore trop fourni en égo, Rudi Garcia sait qu'il n'a qu'une marge de manœuvre très limitée. Il ne compte d'ailleurs rien laisser passer comme il l'a fait savoir en conférence de presse : « Je veille à ce que l'esprit collectif perdure et ça veut dire que toute démarche individualiste, je la souligne devant le groupe. Je n'accepte pas ce qui est du ressort d'une démarche individuelle et ceux qui ne pensent pas au groupe ».