OL : titre, Mercato, Depay, Jean-Michel Aulas passe à l'attaque
Credit Photo - ICON SPORT
par Benjamin Danet
Entretien

OL : titre, Mercato, Depay, Jean-Michel Aulas passe à l'attaque

Dans un entretien accordé à l'Agence France Presse, le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, a entre autres évoqué l'avenir de son attaquant néerlandais, Memphis Depay.

Zapping But! Football Club OL : les enjeux de la rencontre face à Angers

L'entretien a été accordé à l'Agence France Presse. Et concerne bien entendu l'actualité du moment de l'OL qui ne manque pas d'intérêts en raison du très bon classement des joueurs de Rudi Garcia en Ligue 1. L'occasion, donc, pour Jean-Michel Aulas, le président du club lyonnais, de faire le point et de rappeler certaines vérités. Instructif.

La course au titre

"Le PSG a continué d'investir mais n'a pas pu débuter le championnat dans de bonnes conditions car le championnat avait été arrêté, un peu comme Lyon d'ailleurs. On voit que Monaco a beaucoup investi et a trouvé une forme de stabilité avec une équipe qui comporte beaucoup d'individualités de haut niveau. Lille réussit un parcours phénoménal qui en fait le favori N.1 du championnat avec trois points d'avance, même si Paris a les atouts les plus importants."

Depay et le Mercato

"Je rêve qu'il accepte notre proposition qui est toujours d'actualité à la fin de saison. Memphis apporte tellement, il est impliqué directement sur 23 buts. La proposition restera toujours d'actualité et si nous sommes champions, pourquoi pas ? (...) S'il devait partir, la logique serait de recruter pour lui trouver un remplaçant mais ce serait la mission de Juninho."

Les Droits TV

"Nous allons pouvoir attaquer les négociations normalement de gré à gré. La date limite c'est quand même le mois de juin car tous les clubs vont préparer leur budget pour la DNCG. Par le passé, nous avons vu que lorsque nous attendions la dernière minute, comme c'était le cas avec Mediapro, derrière il s'ensuivait des difficultés majeures. Ce n'est pas bon d'attendre le dernier moment en terme de droits TV",