par Benjamin Danet
CONSTAT

OM - OL (0-3) : réalisme, Milik, coup de pompe, ce qu'il faudra retenir de cet Olympico

Ce soir, dans le cadre de la 35e journée de Ligue 1, l'OM accueillait l'OL au stade Vélodrome pour un alléchant Olympico. Au terme des 90 minutes de cette rencontre, les Lyonnais se sont imposés 3-0. Voici ce qu'il faut retenir de cette rencontre.

Zapping But! Football Club OL : Que penser du nouveau projet de l'OL présenté par Jean-Michel Aulas ?

Une entame soporifique et des Marseillais fatigués

On attendait une ambiance de folie et un début de match soutenu des Marseillais. Il n'en a rien été, bien au contraire. Sans doute gênés par le dispositif tactique de Peter Bosz, les Phocéens se montraient empruntés et à court d'idées plus de vingt minutes durant. Si Milik se montrait dangereux (11e), avec une volée contrée par Emerson, il n'y avait rien d'autre à se mettre sous la dent. Payet ne touchait que neuf ballons en 25 minutes et ne parvenait pas à créer un décalage entre les lignes. Les Gones, eux, disciplinés, combinaient avec plus d'assurance, comptant sur le virevoltant, Toko Ekambi, qui n'avait de cesse de multiplie les appels. La première période de cet Olympico aura confirmé une évidence : les Marseillais sont touchés physiquement. En espérant qu'ils auront retrouver un peu de jus pour Feyenoord jeudi.

Milik, trois ratés et des regrets

10e, 29e et 43e minute. C'est au cours de la première période que l'OM, poussif, aurait pu ouvrir le score. Avec un même joueur impliqué sur toutes ces occasions : Milik. Le Polonais, qui ne pouvait échaper au retour d'Emerson en début de match, aurait pu conclure par la suite. Bien servi par Payet, il envoyait tout d'abord son ballon piqué au-dessus du but de Lopes. Puis ratait le cadre sur un ballon parfaitement donné par Gerson juste avant la pause. Inhabituel pour un tel buteur. Et une incidence directe sur la physionomie du match.

L'OL d'une efficacité rare


L'efficacité était lyonnaise ce soir. Car se montrer aussi peu dangereux 45 minutes durant puis éteindre le Vélodrome au retour des vestiaires, il fallait le faire. Que ce soit avec Lukeba, qui poussa le ballon au fond des filets, ou Dembélé, qui marqua astucieusement de la tâte, les Lyonnais ont eu le mérite d'y croire. Et de jouer les coups à fond. Cela a fonctionné ce soir. Mais n'empêchera pas les supporters de regretter un criant manque de régularité cette saison . Car l'OL qui joue de cette façon-là, c'est costaud.

Pour résumer

Ce soir, dans le cadre de la 35e journée de Ligue 1, l'OM accueillait l'OL au stade Vélodrome pour un alléchant Olympico. Au terme des 90 minutes de cette rencontre, les Lyonnais se sont imposés 3-0. Voici ce qu'il faut retenir de cette rencontre.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.