Bagarres à Charléty
Bagarres à CharlétyCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
EXTRÊME DROITE

Paris FC - OL : des hooligans du PSG et de Reims mélangés aux Lyonnais à Charléty ?

Les révélations continuent de pleuvoir concernant les regrettables incidents d'hier soir à Charléty. Il semblerait que plusieurs groupuscules d'extrême droite supportant des clubs comme l'OL, le PSG et le Stade de Reims étaient mélangés.

Zapping But! Football Club Olympique Lyonnais : La question de la semaine

On commence à y voir plus clair sur les événements d'hier soir à Charléty. Comme Jean-Michel Aulas l'a déclaré juste après que la partie a été arrêtée, des hooligans du PSG étaient effectivement dans l'enceinte de l'est parisien. Mais il y en avait des deux côtés ! En effet, les "Pandas", marqués politiquement à gauche, étaient dans la tribune d'honneur. Leur pendant d'extrême droite, les Zouaves, étaient en revanche dans le parcage lyonnais, avec leurs homologues rhodaniens, la Mezza.

C'est le journaliste de Street Press Mathieu Molard qui l'a expliqué via un long thread sur Twitter. Il écrit : "La chaîne Telegram sur laquelle sont revendiquées ces violences (Ouest Casual), nous indique qu'il s'agit de la même mouvance que les agresseurs des militants de SOS racisme au meeting de Zemmour". Molard pense même avoir reconnu un membre des MesOs de Reims ! Ces charmants individus avaient donc oublié hier soir leur rivalité sportive pour casser du "gauchiste"… et tout ce qui traînait dans les environs. Moche…

Des groupuscules d'extrême droite du PSG et de Reims avec les Lyonnais

Hier soir à Charléty, le parcage lyonnais comptait plusieurs groupuscules d'extrême droite comme la Mezza, qui supporte l'OL, mais aussi les Zouaves, qui soutiennent le PSG, et les MesOs du Stade de Reims. Une alliance de fortune pour attaquer les Pandas parisiens, marqués à gauche.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet