Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
INCIDENTS

Paris FC – OL : des leaders ultras du PSG arrêtés, le CUP se désolidarise !

L'enquête autour des incidents de Paris FC - OL avance et elle met aussi en avant la responsabilité de certains supporters du PSG affilié au CUP...

Zapping But! Football Club OL : les transferts les plus chers de l'histoire

Comme révélé hier par L'Equipe, des premières interpellations ont eu lieu à Paris et à Lyon suite aux incidents survenus lors du 32e de finale de Coupe de France entre le Paris FC et l'OL vendredi. Trois supporters ultras du PSG ont notamment été interpellés et pourraient même être déférés en garde-à-vue suite aux incidents.

Le CUP pointé du doigt malgré lui

Parmi ces individus figurerait le leader de l'association « Ferveur Parisienne », « aussi appelé « 411 », en raison de sa proximité avec la porte d'accès du même nom, affilié au Collectif Ultras Paris de la tribune Auteuil ». Un individu déjà soupçonnés de violence et interdits de stade au Parc des Princes pour plusieurs mois pour usage de fumigènes. Une annonce qui a fait réagir le CUP, lequel se désolidarise aussi du mouvement : « S'il s'avérait que des membres du CUP étaient impliqués dans ces incidents, ils seraient immédiatement exclus ».

Du côté de l'OL, on avance aussi dans l'enquête. Avant même les décisions de justice et éventuelles interpellations, le club rhodanien a déjà envoyé des «courriers d'exclusion commerciale (18 mois) et adressé plusieurs plaintes contre des hooligans formellement identifiés ». Plaintes qui devraient permettre de prononcer des interdictions de stade pour cinq ans des personnes concernées au sujet des incidents de Charlety.

Concernant le volet sportif de cette sinistre affaire, il faudra attendre la semaine prochaine. La Commission de discipline de la FFF entendra le Paris FC et Lyon lundi prochain et livrera son verdict le lendemain. Les chances sont grandes pour l'OL d'avoir match perdu...

3 Ultras parisiens arrêtés, le CUP se défend

Comme révélé hier par L'Equipe, des premières interpellations ont eu lieu à Paris et à Lyon suite aux incidents survenus lors du 32e de finale de Coupe de France entre le Paris FC et l'OL vendredi. Trois supporters ultras du PSG ont notamment été interpellés et pourraient même être déférés en garde-à-vue suite aux incidents.