Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DECISIONS RAPIDES

Paris FC – OL : Lyon éjecté de la Coupe de France, la sanction prend forme !

Pour répondre aux incidents de Paris FC - OL, la FFF prévoit des mesures "coup de poing". La disqualification de Lyon est clairement dans le panel.

Zapping But! Football Club OL : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

Alors que les braises du fiasco OL – OM sont encore chaudes, le club rhodanien se retrouve une nouvelle fois au cœur de l'actualité avec l'arrêt prématuré du match opposant les Gones au Paris FC vendredi soir à Charlety en 32e de finale de Coupe de France. Cette fois-ci, l'affaire étant du ressort de la FFF, tout pourrait aller très vite.

Parce que les 16e de finale de la Coupe de France se jouent déjà les 2 et 3 janvier prochain, parce que le tirage est samedi, la Fédération – organisatrice de la compétition – pourrait prendre des sanctions avant même jeudi prochain, date de sa prochaine commission de discipline.

Une décision attendue avant Noël dans tous les cas

Selon L'Equipe, « elle souhaite anticiper sa séance au plus vite, dans le respect des délais de convocation. Peut-être dès le début de semaine ». Dans l'éventail de sanction figure la possibilité pour l'OL d'avoir match perdu et d'être éliminé de la compétition. Une fermeture du parcage visiteurs du club rhodanien est aussi évoquée et pourrait s'appliquer en L1. Le facteur de récidive pouvant consistuer un élément aggravant.

Concernant le Paris FC, il pourrait aussi y avoir des sanctions pour défaut de sécurité. Invité à donner sa version, le président Pierre Ferracci a chargé Lyon pour n'avoir mobilisé que 14 stadiers pour 600 supporters. Reste que, de son côté, ils n'étaient que 300 pour tout le stade. Léger quand même...

L'OL exclu de la Coupe ?

Pour répondre aux incidents de Paris FC - OL, la FFF prévoit des mesures "coup de poing". La disqualification de Lyon est clairement dans le panel. La décision pourrait être prise dans la semaine à venir étant donné que les 16e se jouent après la trêve.