Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
INCIDENTS

Paris FC – OL : on en sait plus sur les hooligans parisiens, pas de sanction pour Lyon avant 2022 ?

Si l'OL risque d'être disqualifié de la Coupe de France après les incidents du match face au Paris FC, les grosses sanctions ne seront pas prises cette semaine.

Zapping But! Football Club Olympique Lyonnais : La question de la semaine

Revenant sur les incidents qui ont provoqué l'arrêt du 32e de finale de Coupe de France qui a opposé le Paris FC à l'OL vendredi soir, RMC a apporté quelques nouvelles informations sur le dossier. On y apprend d'abord que le processus pour identifier la quinzaine de supporters à l'origine de l'effusion de violence lyonnaise suit son cours. Le média confirme qu'il pourrait s'agir « d’anciens indépendants du Virage Auteuil » : « Des membres, toujours éloignés du club depuis le Plan Leproux, se faisant régulièrement remarqués par leur côté "violent" ».

Vers une instruction du dossier lundi

Concernant les sanctions à prendre contre le Paris FC et surtout l'OL, la commission de discipline de la FFF souhaite aller vite... Mais ne se précipitera pas pour autant. Le dossier doit en effet être placé en instruction : « La première tendance est que les décisions (notamment sur le sort de la rencontre) ne seront pas prises d'ici les 16èmes de finale programmées le 2 janvier ».

Si le rapport de l'arbitre est attendu dès aujourd'hui (au lieu de lundi), celui-ci sera capital dans la décision future de l'instance. Il est possible que l'OL a le match perdu, prenne une grosse amende, de l'interdiction de déplacement voir de nouveau huis-clos : « Le Paris FC n'est pas non plus à l'abri, selon les défauts de sécurité qui seront relevés ».

Pas d'issue rapide pour Paris FC - OL

Revenant sur les incidents qui ont provoqué l'arrêt du 32e de finale de Coupe de France qui a opposé le Paris FC à l'OL vendredi soir, RMC a apporté quelques nouvelles informations sur le dossier. On en sait plus sur le groupe qui a lancé les incidents... et sur la suite du dossier.