Jean-Michel Aulas est de nouveau sanctionné.
Jean-Michel Aulas est de nouveau sanctionné.Credit Photo - Icon Sport
par Tom Bonnard
SANCTIONS

PFC – OL : les sanctions sont tombées !

En ce lundi 27 décembre se tenait la réunion de la commission de discipline de la FFF suite aux incidents survenus le vendredi 17 décembre au stade Charléty. L’Olympique lyonnais écope d'une suspension de la coupe de France avec sursis.

Zapping But! Football Club PSG-OL : le débrief et la présentation de la semaine

C’était une décision de la Fédération française de football grandement attendue en cette fin d’année. Les incidents survenus au stade Charléty le vendredi 17 décembre dernier entre le Paris FC et l’OL, en marge des 32e de finale de la coupe de France, ont grandement choqué la planète football. Les violences qui se sont déroulées dans les tribunes ont mené à l’interruption du match alors que les deux équipes, dos à dos au score (1-1), s’apprêtaient à regagner le terrain. Les sanctions sont tombées en ce lundi 27 décembre et viennent d'être dévoilées.

Les deux équipes sanctionnées d'un match perdu

La commission de discipline de la FFF a rendu son verdict à quelques jours de la fin de l'année 2021. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les problèmes s'enchaînent pour le club rhodanien. Comme l'indique RMC Sport, l’Olympique lyonnais de Jean-Michel Aulas et le Paris FC de Pierre Ferracci sont sanctionnés d'un match perdu. Une amende de 52 000 euros et le remboursement des frais liés aux dégradations sont également à déplorer à l'encontre de l'OL. En cas de nouveaux incidents, Lyon sera suspendu de la prochaine édition de la coupe de France. S'ajoutent à cela 5 matches de suspension de terrain pour le Paris FC. 

Les supporters lyonnais interdits de se déplacer jusqu'à la fin de la saison

De leurs côtés, les supporters de l'Olympique lyonnais n'ont pas été épargnés. Ces derniers sont désormais interdits de déplacements à l'extérieur jusqu'à la fin de la saison (2021-2022). 

Quant à la grande question que tout le monde se pose, le match ne sera pas à rejouer. Une situation qui profite à l'OGC Nice directement qualifié en 8e de finale de la coupe de France sans avoir à jouer.

 

Pour résumer

Les incidents survenus au stade Charléty le vendredi 17 décembre dernier entre le Paris FC et l’OL, en marge des 32e de finale de la coupe de France, ont choqué la planète football. Les sanctions sont tombées en ce mardi 27 décembre.

Tom Bonnard
Rédacteur
Tom Bonnard