OL : son avenir, les critiques, la lutte pour le titre, la disparition de Gérard Houllier, Rudi Garcia se confie
Rudi GarciaCredit Photo - Icon Micro
par La rédaction
ENTRETIEN

OL : son avenir, les critiques, la lutte pour le titre, la disparition de Gérard Houllier, Rudi Garcia se confie

Au micro de Téléfoot, Rudi Garcia a balayé toute l'actualité de l'OL et les critiques qui le touchent depuis son arrivée dans le Rhône.

Invité du Vrai Mag, émission de Téléfoot la chaîne, Rudi Garcia s'est confié longuement sur plusieurs sujets : son avenir, la lutte pour le titre la disparition de Gérard Houllier, et les critiques qui le touchent. 

 

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L’OL

Son avenir à l'OL

Rudi Garcia : "C'est un groupe jeune. Des joueurs vont s'améliorer comme Diomandé ou Cherki. Malheureusement, les championnats amateurs sont arrêtés. Je ne peux pas faire jouer tous les petits jeunes. C'est toujours intéressant de faire progresses ses jeunes. Je suis tranquille par rapport à ma situation contractuelle. On verra bien plus tard. L'essentiel, c'est d'être devant et de se qualifier pour la LDC."

Les critiques

Rudi Garcia : "Ces critiques... Tout dépend de qui elles viennent. Celles qu’il faut écouter sont celles des amis et des proches. Après, il faut aussi écouter les critiques de vos pairs. On a perdu un grand entraîneur, il y a peu... Gérard Houiller. Le reste, ce n’est pas très important. Toutes ces critiques qui peuvent me toucher, c’est représentatif de la société. Il n'y a que le buzz et la polémique qui font vendre. Du coup, c’est facile à relativiser. À notre époque, l'information va tellement vite, les fake news aussi, on oublie donc tout très vite. Cela ne sert à rien de répondre aux inepties. C’est mon avis. Il faut être positif et être heureux. C'est le plus important."

La lutte pour le titre

Rudi Garcia : "Si dans le sprint final, c'est possible de faire mieux, on ne se gênera pas. On a joué que 16 journées. Certes, c'est significatif d'être leader. Depuis une dizaine d'années, ce n'est pas arrivé à Lyon. C'est très serré en haut du classement. Avant le match à Nice, on était virtuellement 4e. On ne peut pas s'enflammer. Il faut garder les pieds sur terre. Il faut mettre d'abord le 4e le plus loin possible. Il faut battre Nantes."

 

L'hommage à Gérard Houillier

Rudi Garcia : "C’est un des meilleurs techniciens français. Il a réussi à l’étranger et à Liverpool, un immense club. Il a été présent dans les instances européennes. Il connaissait tout le monde dans le foot mondial. Avec Gérard, c’est une longue histoire d’amitié. On a perdu beaucoup. J’adorais ses anecdotes sur sa carrière. C’était un puits de science. Il avait une bonhomie agréable. Demain, on lui rendra hommage. Il vivra toujours dans nos cœurs. "

 

L'importance de Memphis Depay

Rudi Garcia : "C'est un joueur de classe mondiale. C'est le joueur qui a été décisif face à l'OGC Nice. Ce n'est pas surprenant cette panenka, les gardiens ont des difficultés pour gérer ses penalties. Il a des passes géniales. Lui, Lucas Paqueta, Guimaraes savent envoyer nos flèches vers l'avant. Il a dans son ADN de mettre des buts, il adore ça, mais il aime aussi donner des ballons."