Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

Sparta Prague – OL (3-4) : les 5 choses à retenir de la folle soirée lyonnaise

Mené 2-0, puis réduit à dix après avoir retourné le score, l'OL est allé chercher un succès aussi spectaculaire que précieux sur la pelouse du Sparta Prague (4-3). Les cinq choses à retenir.

Zapping But! Football Club OL - Strasbourg : le brief d'avant match

Peter Bosz s'est trompé mais s'est corrigé

Mené 2-0 après une entame cauchemardesque et deux buts de Haraslin (4e, 19e), Lyon a renversé le match pour s'offrir sa 3e victoire en match de phase de groupe de Ligue Europa. Si les choix de Peter Bosz à l'entame n'étaient pas les bons, que ses latéraux ont eu du mal (Henrique et Gusto) face à la vitesse et l'intensité des Praguois, le technicien néerlandais a au moins eu le mérite de régler les soucis avec les entrées d'Emerson et Paqueta à la pause.

Encore une fois, Paqueta a tout changé

Mis sur le banc par Peter Bosz pour être arrivé en retard à sa causerie d'après L'Equipe, Lucas Paqueta est rentré à la pause à la place d'un Tino Kadewere décevant et maladroit devant Nita (38e). Encore une fois, le Brésilien a changé la face du match par sa technique, sa vista et l'allant qu'il amène à cette équipe. Comme face à Monaco, Paqueta a métamorphosé l'équipe... Jusqu'à offrir le coup de fusil du 3-2 à la 68e minute.

Toko Ekambi, toujours plus « Monsieur Europa League »

Auteur de ses 4e et 5e buts et de sa 2e passe décisive en 3 rencontres de Ligue Europa, « KTE » a encore été le premier détonateur de la révolte des Gones. Sans son but avant la pause (42e), Lyon aurait eu du mal à faire son retard. Sa passe pour Lucas Paqueta pour le 3-2 est aussi à souligner. Une nouvelle fois très actif.

Aouar, capitaine courage

Depuis qu'il a quitté le couloir gauche pour reprendre place dans l'axe, Aouar a retrouvé confiance et efficacité. Omniprésent offensivement à l'impulsion des actions, le jeune Lyonnais était aussi à la conclusion d'une belle action collective pour le 2-2 (53e). A 10 contre 11, on l'a vu se sacrifier pour offrir un second rideau à gauche de la défense. Capitaine héroïque.

Les Lyonnais ont cartonné en République Tchèque

Dans un match très tendu, l'OL a perdu ses nerfs et pris beaucoup trop de cartons pour énervements (Boateng, Toko Ekambi, Dubois) et joie excessive (Paqueta). Régulièrement en retard et souvent proche de la correctionnelle, Malo Gusto a logiquement été exclu pour un deuxième carton jaune après une série de faute (74e). Thiago Mendes et Henrique ont aussi pris un avertissement. Cette saison, Lyon est l'une des équipes qui cartonne le plus. Un vrai problème.

Prague – OL (3-4), les notes des Lyonnais

Lopes (5) – Gusto (3), Boateng (6, puis Diomandé (69e)), Denayer (5), Henrique (4, puis Emerson (6, 46e) – T.Mendes (6), Guimaraes (7) – Shaqiri (5,5, puis Dubois (74e)), Aouar (7), Toko-Ekambi (8) – Kadewere (4, puis Paqueta (8, 46e)).