Action de Bordeaux-Lyon
Action de Bordeaux-LyonCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DÉCEPTION

Une nouvelle fois plombé par sa défense, l'OL déçoit face aux Girondins

L'OL a mené deux fois au score face aux Girondins de Bordeaux mais doit au final se contenter d'un résultat nul très frustrant (2-2) qui le laisse dans la deuxième partie du tableau.

Zapping But! Football Club OL : Peter Bosz, nouvel entraîneur des Gones

Il est des matches comme ça, où l'on se demande comment le "gros" fait pour ne pas s'imposer. La performance lyonnaise en est l'illustration. Les Gones ont eu le ballon, des occasions, ont mené deux fois au score mais ont trouvé le moyen de se faire rejoindre à chaque fois, la deuxième sur une énorme erreur défensive. Ce n'est pas la première cette saison et on se dit que si les Gones sont aujourd'hui 12es, à six points de la Champions League (potentiellement 8 si la commission de discipline leur donne match perdu contre l'OM), c'est notamment parce que leur arrière-garde fait preuve d'une incroyable naïveté en certaines circonstances.

Ce soir, c'est à la 58e que cela s'est produit. Alors que Lyon venait de bénéficier d'un corner, Gusto et Guimaraes se sont gênés au milieu de terrain, Hwang s'est emparé du ballon et a lancé Elis, qui s'est présenté seul devant Lopes. Après, l'OL a eu des occasions (Madjer de Toko Ekambi à la 86e, par exemple) mais le FCGB, en position précaire au classement (17e ce soir), n'a rien lâché, trop heureux de prendre un point tombé du ciel.

Après ce type de prestation, on peut voir le verre à moitié vide ou à moitié plein pour les Gones. Se dire que leur jeu offensif peut faire du mal à n'importe quelle équipe, même si Shaqiri est très décevant. Ou se dire qu'avec une défense pareille, ils ne pourront aller loin dans un championnat où ce sont les arrière-gardes qui font la différence. Ce soir, on serait plutôt du genre à voir le verre à moitié vide…

L'OL encore trahit par sa défense

Ce soir, l'OL était clairement aux Girondins de Bordeaux, mal-classés et en souffrance au niveau défensif. Mais ils ont quand même trouvé le moyen de se faire rattraper deux fois au score sur des erreurs assez incroyables pour une équipe de ce niveau.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet