OL : l'étiquette de « nouveau Benzema » a usé Amine Gouiri
Amine GouiriCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
EX

OL : l'étiquette de « nouveau Benzema » a usé Amine Gouiri

L'été dernier, Amine Gouiri a été transféré de l'OL (où il suscitait énormément d'attente) à l'OGC Nice. Il ne regrette pas son choix.

Zapping But! Football Club OL : le debrief du match face au RC Lens

S'il y a bien un départ qui laisse des regrets aux supporters de l'OL l'été dernier, c'est bien celui d'Amine Gouiri (21 ans), transféré à l'OGC Nice. Il faut dire que le Berjallien suscitait beaucoup d'espoir, lui qui était souvent comparé – parfois même à l'excès – à Karim Benzema.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

« Nice, c'était un choix mûrement réfléchi »

Dans les colonnes du dernier numéro de Onze Mondial, paru ce lundi et disponible dans notre kiosque digital ici, Amine Gouiri est revenu sur cette étiquette : « Au début, quand on me comparait à lui, j’étais trop content, c’est un des meilleurs attaquants du monde quand même. Mais au bout d’un moment, c’est bon, chacun est différent, chacun son parcours. Les gens disaient tout le temps « le nouveau Benzema, le nouveau Benzema », c’était un peu lassant à la longue, j’avoue. Ils disaient ça parce qu’on avait un peu le même style de jeu, il sortait du centre de formation de l’OL aussi. Lui, c’est Karim Benzema, et moi, je suis Amine Gouiri ».

Et l'international Espoirs est revenu une nouvelle fois sur son départ : « Déjà, je n’ai pas quitté Lyon, j’ai choisi l’OGC Nice, c’est différent. Beaucoup —de gens disent que j’ai quitté l’OL pour avoir du temps de temps, mais ce sont des bêtises. J’aurais pu aller dans un autre club bien avant. J’avais des possibilités en Ligue 2 et en Ligue 1. Mais ça ne m’intéressait pas d’aller dans un club pour aller dans un club. Je voulais un challenge qui me permette de m’épanouir. Quand le projet Nice s’est présenté à moi, j’ai tout de suite vu que le club répondait à 100% de mes attentes. C’est ça qui m’a plu. Signer à Nice, c’était un choix mûrement réfléchi, le club correspondait à toutes les cases que j’avais cochées ».