OL, LOSC : l’épisode Galtier, l’enveloppe Mercato… Aulas livre ses vérités
Jean-Michel Aulas, avec Juninho et Peter BoszCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CONF’ DE PRESSE

OL, LOSC : l’épisode Galtier, l’enveloppe Mercato… Aulas livre ses vérités

Face aux médias ce dimanche matin, Jean-Michel Aulas est revenu sur l’échec de la venue de Christophe Galtier et sur l’enveloppe dévolue au Mercato. Ses mots.

Zapping But! Football Club OL : les 10 plus grosses ventes des Gones

Lors de la présentation de Peter Bosz ce dimanche matin, Jean-Michel Aulas est revenu sur l’épisode Christophe Galtier à l’OL. Rencontré en début de semaine, le coach du LOSC a finalement refusé Lyon et devrait s’engager avec Nice. Face aux médias, le président rhodanien n’a affiché aucun regret. 

“Dès le mois de mars, j’avais été sollicité pour rencontrer Christophe Galtier. Sur le plan éthique et sur le plan professionnel, je ne rencontre jamais personne avant la fin du championnat. C’est nous qui avions refusé dès le mois de mars. Après, nous avions défini un certain nombre de priorités. Il en faisait partie, comme d’autres. Mais vous ne pouvez pas prendre un entraîneur qui est toujours sous contrat avec son club d’origine, qui plus est chez le Champion de France, et avait peut-être déjà signé ailleurs. On a regardé cette solution et, dans le même temps, on a pris contact avec Peter. Il y avait une troisième solution d’un entraîneur étranger qui parle français. Cela s’est fait de manière très professionnelle”, a glissé JMA.

Jean-Michel Aulas a également été questionné sur les moyens et le Mercato à venir. Il a glissé sur la question. “L’enveloppe ? Elle a toujours été conséquente et elle le sera (...) On va travailler dans les deux mois qui viennent pour s’adapter à la philosophie de jeu de notre entraîneur”. Le président a promis de l’ambition : “On va constituer une équipe pour jouer de front le championnat et la Ligue Europa”.

 

Pour résumer

Christophe Galtier, le Mercato… Jean-Michel Aulas s’est exprimé en marge de l’arrivée de Peter Bosz à l’OL.