Peter Bosz
Peter BoszCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DECLARATIONS

OL – Mercato : Bosz répond au coup de pression d'Aulas et pousse pour la piste Azmoun !

En conférence de presse ce vendredi avant Troyes - OL, Peter Bosz a aussi été lancé sur les mots de Jean-Michel Aulas et sur le Mercato offensif des Gones.

Zapping But! Football Club Olympique Lyonnais : La question de la semaine

Mis sous pression par Jean-Michel Aulas (qui a depuis adouci ses propos sur Twitter), Peter Bosz ne semble pas spécialement perturbé par la menace Laurent Blanc à l'OL. En conférence de presse, le Néerlandais a livré son ressenti sur cette sortie de JMA à Europe 1.

«Le président ne me met pas de pression. Je me mets moi-même la pression. Jean-Michel Aulas ne m'a pas parlé et je ne sais pas comment cela s'est passé, lors de l'interview. Mais ce n'est pas important, je connais mon travail et je fais mon boulot (...) Pour moi, je ne veux pas dire que c'est obligé de gagner un match, car on peut avoir un mauvais arbitre. Quand on regarde le tableau, il ne faut pas étudier. Dire qu'il faut gagner à tout prix ne fait pas gagner. Il faut dire comment on va jouer», a rappelé Peter Bosz, attendu au tournant contre Troyes et lors du derby face à l'ASSE, deux matchs que Lyon doit à tout prix gagner.

Azmoun à défaut d'avoir pu signer Corona ?

Face aux médias, l'ancien coach du Bayer Leverkusen a également été lancé sur la piste Sardar Azmoun (Zenith Saint-Pétersbourg), tressant les éloges du joueur iranien : « Ce n'est pas une question de souhait. La question c'est, Azmoun est-il un bon joueur? Oui, Azmoun c'est un très bon joueur. Après on verra. Ce que j'aime c'est que c'est quelqu'un qui marque des buts et c'est peut-être une des qualités les plus importantes pour un attaquant. Il ne fait pas que ça, il apporte plus que cela. C'est un bon joueur. Ce n'est pas une question de souhait, on verra la possibilité et ce dont l'équipe a besoin. Quelle est la possibilité? Je suis en contact avec les dirigeants ».

En revanche, une piste des Gones s'est, elle, définitivement envolée : celle menant à l'ailier international mexicain du FC Porto Jesus Corona (29 ans), dont le nom avait fuité dans L'Equipe il y a quelques mois. Le Dragon s'est engagé ce vendredi avec le FC Séville pour un contrat de trois ans et demi.

Pour résumer

En conférence de presse ce vendredi avant Troyes - OL, Peter Bosz a aussi été lancé sur les mots de Jean-Michel Aulas et sur le Mercato offensif des Gones. Le Néerlandais ne s'est pas démonté au moment d'évoquer la pression sur ses épaules.