Aulas et Juninho à l'OL
Aulas et Juninho à l'OLCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
TUMULTES

OL - Mercato : coup de théâtre pour l’avenir de Juninho, Bosz dans la tourmente ?

Juninho, qui avait annoncé son intention de quitter la direction sportive de l’OL le 17 novembre dernier, pourrait faire ses valises plus rapidement que prévu. Peter Bosz, lui, serait aussi sur la corde raide.

Zapping But! Football Club OL : les chiffres de la carrière de Depay chez les Gones

Les déclarations de Juninho sur ses envies de départ sont mal passées du côté de l’OL. « J’espère bien finir la saison, et à la fin, normalement, c’est fini, a-t-il affirmé le 17 novembre sur RMC Sport. Il y a une fatigue mentale énorme. Je ne veux pas dépasser la limite. Ce n’est pas une menace. J’aime le club, j’ai beaucoup de respect pour le président, l’institution. J’ai de la gratitude, mais j’ai aussi beaucoup donné au club. J’ai envie de me reposer un peu. »

Selon L’Équipe, ces déclarations ont surpris en interne, où la situation de Peter Bosz est déjà assez compliquée « parce qu’aucun entraîneur de l’OL ne pourrait survivre indéfiniment à une 12e place et les conséquences de l’annonce de Juninho. » Pour tenter d’enrayer cette mauvaise spirale, Juninho pourrait quitter l’OL dès le mercato hivernal !

« Un fil s’est rompu, mi-novembre, et il n’est pas facilement raccommodable. L’OL examine forcément l’intérêt de se rapprocher d’un nouveau directeur sportif, explique le quotidien sportif. Qu’il participe au recrutement de la saison prochaine a beaucoup moins de sens, et si jamais le club lyonnais se trouvait contraint de changer d’entraîneur à court terme, Juninho aurait beaucoup de mal à faire entendre sa voix dans une décision qui engagera l’avenir après lui. De plus, il n’a pas de raison de rester six mois de plus s’il n’est plus associé aux décisions sportives majeures. »

Pour résumer

Juninho, qui avait annoncé son intention de quitter la direction sportive de l’OL le 17 novembre dernier, pourrait faire ses valises plus rapidement que prévu. L'entraîneur Peter Bosz, lui, serait aussi sur la corde raide.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert