OL – Mercato : Depay, Dembélé... Aulas face à une équation sensible
Jean-Michel AulasCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
TRANSFERTS

OL – Mercato : Depay, Dembélé... Aulas face à une équation sensible

Durement impacté par la crise sanitaire, l'absence de droits TV et la non participation à l'Europe, l'OL restera sage cet hiver... Et règlera peut-être certains départs vitaux à l'économie du club.

La phrase :

« Cette saison, il est possible qu’il y ait un rattrapage trading mais tout dépend de la façon dont le Covid-19 va durer. La taille de ce rattrapage peut être modulée par la pandémie, l’impact sur l’activité football et la trésorerie des clubs ».

Thierry Sauvage (directeur général d'OL Groupe)

Les besoins : l'effectif est complet

Djamel Benlamri et Mathias De Sciglio arrivés dans les dernières heures du Mercato en octobre, Rudi Garcia dispose de toute la matière qu'il avait réclamé pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions. Tous les postes sont doublés avec des joueurs compétitifs et le groupe rhodanien est suffisamment armé pour ne disputer que la seule Ligue 1. Même le départ de certains joueurs, dans l'entrejeu ou en attaque, n'obligerait pas forcément Lyon à s'activer...

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

Les moyens : pas de folies en janvier

Comme tout le monde, l'OL a durement souffert économiquement avec la pandémie de Covid-19 couplée à la défaillance de Mediapro et à l'absence de revenus européens. Privé de son « bel outil » du Groupama Stadium et de ses revenus annexes, Lyon vit sur ses réserves qui, heureusement, étaient plus importantes que pour d'autres clubs. En attendant il est peu probable que les Gones réalisent un coup d'envergure, à la hauteur d'un Paqueta ou d'un Toko-Ekambi entre 12 et 20 M€.

En revanche, il est possible que le club lyonnais anticipe son « rattrapage trading » plutôt que de reporter certaines ventes (Dembélé voir Aouar) entre mai et juin 2021... Avec la perspective d'un Euro qui va retarder certaines transactions du début de marché d'été.

Le dossier phare de janvier : Memphis Depay

Avec un Moussa Dembélé mécontent et en manque de temps de jeu, le Néerlandais fait partie des dossiers sensibles de l'hiver. Si Jean-Michel Aulas a vite fermé la porte au FC Barcelone et à un Ronald Koeman que Rudi Garcia juge trop entreprenant, la réalité est plus nuancée. Avec Memphis Depay, un éventuel départ se discutera entre gens raisonnables. L'ancien Mancunien est intéressé à l'idée de rejoindre un très grand club - et le Barça en est un – mais n'ira pas au clash pour partir. En revanche, si l'équation économique convient à Lyon, la porte pourrait s'ouvrir en janvier. Un jeu d'équilibre qui ne devrait toutefois pas se mettre en place avant le 24 janvier, date des élections présidentielles au FC Barcelone.