OL – Mercato : Houssem Aouar change ses plans pour l'avenir
Houssem AouarCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
COUP DE THEATRE

OL – Mercato : Houssem Aouar change ses plans pour l'avenir

Si l'été 2021 devait être celui du grand départ à l'OL, Houssem Aouar s'interroge de plus en plus sur la pertinence de celui-ci. Il n'est plus si chaud à l'idée de quitter le nid.

Zapping But! Football Club OL : les meilleures déclarations de l'année 2020

Si Houssem Aouar songait à quitter l'OL l'été dernier cart courtisé par la Juventus, le PSG et Arsenal, le milieu de terrain ne serait plus aussi chaud à cette idée aujourd'hui... Et l'idée d'une saison supplémentaire avec l'international tricolore (sous contrat jusqu'en 2023) commence lentement mais surement à faire son chemein dans la Capitale des Gaules.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

Houssem Aouar prêt à rester un an de plus ?

Lors de son allocution vendredi, Jean-Michel Aulas a été clair : « Le départ d'Houssem n'est pas un vœu de l'OL. Nous, on souhaite le garder et le faire grandir à l'intérieur du club. Il est un atout issu du centre de formation. S'il souhaite partir, on essayera , comme on l'a toujours fait depuis des années avec d'autres, de l'accompagner. Après, si les offres ne correspondent pas à ce que l'on souhaite, alors il restera à Lyon et on en sera très heureux ».

Il faut dire que JMA le sait bien : à l'issue de la saison mitigée réalisée par Aouar en 2020-21, il lui sera impossible de récupérer les 60 M€. Dans l'état actuel du marché, 30 M€ pour Aouar serait déjà une offre intéressante. Du côté du joueur, on sera bien évidemment attentif aux offres éventuelles mais on ne serait plus aussi déterminé qu'avant à partir pour franchir un cap. Selon L'Equipe, Houssem Aouar aurait une volonté de « laisser une trace plus visible à l'OL » que l'image qu'il a laissé cette saison...

Pour résumer

S'il souhaitait quitter l'OL l'été prochain, Houssem Aouar a, semble-t-il, changé d'idée concernant son avenir.

Alexandre Corboz
Article écrit par Alexandre Corboz