Jean-Michel Aulas (OL)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
DÉBALLAGE

OL : Ponsot, Lacazette, Cheyrou... Aulas se lâche et fait une triste confidence sur Bosz

Jean-Michel Aulas est monté au créneau pour défendre l’Olympique Lyonnais malgré un début de saison mitigé et marqué par quatre défaites consécutives (série en cours). Le président des Gones reste optimiste.

Zapping But! Football Club OL : Peter Bosz peut-il tenir la saison sur le banc de l'OL ?

Jean-Michel Aulas a changé. D’habitude si prompt à monter au créneau pour pousser des coups de gueule intempestifs, le président de l’OL sait aujourd’hui prendre le temps d’analyser les choses en profondeur avant de s'exprimer. C’est le cas au sujet du début de saison délicat de l’OL, pour lequel il ne s’inquiète pas outre mesure. « On va travailler sur le sens des responsabilités, assure-t-il dans L’Équipe. Quand on a la chance d’avoir des Lacazette, Tolisso, Toko Ekambi, même s’il n’a pas fait un grand match à Lens, pour remonter les gens dans le vestiaire, c’est bien. »

S’il confie avoir trouvé Peter Bosz « triste » après la défaite dominicale à Lens (0-1), Aulas garde l’unité au cœur du projet lyonnais. « Il ne faut pas tout jeter, insiste-t-il. On est très déçus d’être là avec cette quatrième défaite de suite. Mais je ne suis pas là pour faire la révolution. Je ne suis pas un milliardaire pour virer à la manière de Chelsea un homme qui a remporté la Ligue des champions (Thomas Tuchel). Je raisonne d’abord dans l’intérêt du club. Et il restera. Les gens s’interrogent car, dans l’absolu, un coach qui a un bon effectif et quatre défaites de suite, c’est de sa responsabilité. Mais elle est partagée totalement avec celle des joueurs et celle du président. »

Podcast Men's Up Life
 

Aulas défend ses troupes

Le président de l’OL a également tenu à défendre le recrutement opéré au mercato estival par Vincent Ponsot (directeur du football) et Bruno Cheyrou (directeur de la cellule du recrutement). « On reste tout à fait confiants, Corentin a eu des difficultés à éliminer le mauvais passage du Bayern sur le plan physique, c’est normal, mais il apporte tellement dans l’état d’esprit… Et pour Alex, il y a une montée en puissance moins rapide que certains l’auraient souhaité, mais on ne s’est pas trompés sur le recrutement, assure JMA. Vincent est un très bon responsable non seulement de l’équipe pro mais de l’Académie et des filles. Quelle équipe peut faire jouer sept jeunes du centre comme nous en Europe ? Aucune. Et Bruno remet en place des relations de confiance avec les joueurs, il parle de foot sur le long terme. Il n’intervient pas dans le vestiaire mais a toute latitude pour intervenir auprès de l’entraîneur. »

Pour résumer

Jean-Michel Aulas est monté au créneau pour défendre l’Olympique Lyonnais malgré un début de saison mitigé et marqué par quatre défaites consécutives (série en cours). Le président des Gones reste optimiste pour la suite.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.