OM : Lirola, Villas-Boas, mercato, Milik, ce qu'il faut retenir du point-presse avant Nîmes
André Villas-Boas (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

OM : Lirola, Villas-Boas, mercato, Milik, ce qu'il faut retenir du point-presse avant Nîmes

André Villas-Boas a tenu son point presse à la veille de la réception par l'OM du Nîmes Olympique pour le compte de la 20e journée de L1 (17h).

A 24 heures de la réception du Nîmes Olympique, c'était jour de conférence de presse à l'OM. Avec la présentation de Pol Lirola, le défenseur récemment arrivé en prêt, Pablo Longoria, préposé aux transferts à l'OM et l'entraîneur, André Villas-Boas. Voici ce qu'il faut en retenir au travers de propos retranscrits par le Phocéen

Pol Lirola : "Je sais que l'OM est un grand club, avec une histoire. C'est un club qui est présent sur la scène européenne. Tout s'est très vite passé. J'ai eu peu de temps pour rencontrer mes coéquipiers, mais je me sens bien senti notamment grâce à Alvaro. Franck (Ribéry) est un très bon ami. L'année et demi passée avec lui m'a beaucoup servi. C'est un grand joueur. On a parlé de l'OM, des supporters qui sont exceptionnels. Je suis un joueur rapide, j'aime apporter sur le plan offensif, faire des passes décisives et des buts. En Italie, j'ai beaucoup appris sur l'aspect défensif car je jouais trop haut et je dois progresser dans ce domaine. Je me considère plus comme un jouer offensif. Je prends plus de plaisir à attaquer qu'à défendre. J'ai vu que l'OM est une équipe de possession, je pense pouvoir aider à ce niveau-là."

Pablo Longoria est quant à lui venu donner quelques informations sur le mercato. "Les clubs sont en difficulté économique, les revenus sont en train de descendre en Europe. Donc on doit réfléchir sur le mercato. Il y a seulement 5 joueurs qui ont dépassé les 10 millions d'euros. Au sujet de Lirola, on le voulait rapidement. Je le remercie car il a dit oui dès le début ainsi que la Fiorentina qui a respecté les négociations. Les supporters te parlent toujours du grand attaquant. C'est une bonne pression, tu sais qu'elle est là ici. C'est un mercato difficile, c'est un mercato serré pour tout le monde. Il faut faire les choses avec intelligence, pas en vitesse. Tu dois être froid dans les négociations car c'est un mercato d'opportunités. On a beaucoup parlé entre nous, on travaille, on analyse, mais il faut attendre le bon moment. Ca serait fantastique de faire les opérations le plus rapidement possible, mais il faut attendre, ce n'est pas seulement nous. Dans les derniers jours, s'il y a des possibilités, on va anticiper. Milik ? On travaille sur différentes pistes pour l'attaquant. On cherche à avancer, il y a plusieurs options ouvertes."

C'est enfin André Villas-Boas qui s'est exprimé, balayant l'actualité du moment au sein du club. "Amavi sera peut-être absent un peu plus de temps, donc ça peut être une option de mettre Sakai à gauche et Lirola à droite. Mais Yuto a fait également de bons matchs, on va voir. Avec Pol, on gagne de la profondeur. Sakai a un profil plus défensif. On aura plus d'options pendant le match. Mandanda ? Il va rater le match demain, c'est à 80% confirmé. Il sera disponible contre Lens. A cause d'une blessure musculaire grade 1. Diego Costa au Mercato ? Non il touche 16 millions hors taxe. J'ai reçu un message d'un numéro inconnu sur Whatsapp qui me disait que Diego Costa voulait venir à l'OM. Je me suis dit que c'était une blague. Il va chercher autre chose, à ce niveau de salaire ce n'est pas possible pour nous."