OM - RC Lens : la tension, Milik, le mercato, Benedetto, Villas-Boas se lâche face aux médias
André Villas-Boas (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

OM - RC Lens : la tension, Milik, le mercato, Benedetto, Villas-Boas se lâche face aux médias

André Villas-Boas a tenu son point presse à l'OM à deux jours de recevoir le RC Lens en match en retard de la 9e journée de Ligue 1 (21h).

Quelques heures, seulement, après le couac contre le Nîmes Olympique, André Villas-Boas, l'entraîneur de l'OM, était de nouveau face aux médias. Et ce à deux jours du match en retard qui se disputera au Vélodrome, mercredi, face au RC Lens. L'occasion pour le technicien portugais de revenir sur les dernières heures agitées au sein du vestiaire et notamment du coup de chaud présidentiel, avec l'intervention de Jacques-Henri Eyraud juste après la défaite face aux Crocos..

Propos retranscrits par Le Phocéen. "Le président a pris la parole, il a bien parlé, il dit ce qu'il avait à dire de la part du club. Il est important que le président se montre présent dans la dynamique d'un club. Ce n'était pas seulement mon message vers les joueurs, mais aussi celui le président vers eux, avec le staff il y a beaucoup de bons échanges. J'espère que ça va donner un impact positif sur l'état d'esprit je n'ai aucun doute. Tous ont pris la parole, les capitaines notamment, c'était important pour nous. On s'invite tous à se regarder dans le miroir pour faire mieux. Il y a eu beaucoup de frustration samedi. L'unique bonne chose du match contre Nîmes, c'est que cette défaite a fait sortir des choses qui s'étaient accumulées. On a perdu beaucoup de points, les autres devant sont plus loin, et derrière nous ça commence à nous toucher, donc oui, mercredi c'est un match très important pour la suite, on a l'obligation de vaincre pour rester au contact du top."

AVB s'est également attardé sur les carences offensives de son équipe. N'épargnant pas son attaquant argentin, Dario Benedetto. "Pour Thauvin et Payet, je ne veux pas mettre ça sur la place publique, mais j'ai reçu tous les deux dans mon bureau, Steve aussi. Ca reste entre nous. On a besoin des trois à leur meilleur niveau. Des regrets d'avoir aligner Benedetto contre Nîmes ? Non, non. Il abuse un peu avec les ratés devant le but, mais il cherche encore un déclic. Je peux l'aider à faire beaucoup mieux. Milik et le Mercato ? Pour Milik, dans les prochains jours je pense, c'est une opération compliquée. Sinon,  on continue à travailler les autres dossiers. Des offres et des départs ? Il y a des chances pour ceux qui veulent du temps de jeu, comme pour Kévin Strootman. S'il y a des offres, le club ne va pas se cacher, on doit écouter les offres vu la santé financière du club."

Quant à l'effectif disponible face aux Sang et Or, Villas-Boas a apporté quelques précisions. "Dario et Khaoui ont une petite contracture, mais pas de problème pour le match de mercredi. Steve Mandanda a également une chance d'être présent, on verra demain. "