OM : dossier Vente OM, les derniers détails auraient fuité
Credit Photo - Icon Sport
par La rédaction
VENTE ?

OM : dossier Vente OM, les derniers détails auraient fuité

Ben Jacobs, journaliste anglais basé au Moyen-Orient, a révélé les derniers dessous du dossier de la vente de l'OM.

Zapping But! Football Club OM : satisfactions, déceptions... le premier bilan de la saison des Marseillais

Las du duo composé de Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud, les supporters de l'OM espèrent grandement une vente du club. Si certains estiment que la cession du club olympien est déjà acté, d'autres sont plus mesurés. 

Basé au Moyen-Orient, Ben Jacobs est un journaliste anglais qui travaille depuis des semaines sur le dossier. Dans un podcast en anglais, il a fait le point sur toutes les rumeurs qui abondent sur la Canebière. Des propos traduits et retranscrits par le site Le Phocéen. 

Des échanges existent entre Al-Walid Ben Talal et Frank McCourt

Ben Jacobs : "Frank Mc-Court a clairement nié toutes ces rumeurs de vente depuis bientôt un an, mais plusieurs sources sur place m'ont affirmé qu'il pourrait écouter certaines offres, à condition qu'elles atteignent le prix qu'il demande pour vendre le club. Je sais aussi qu'il ne s'agit pas du fonds saoudien (P.I.F) qui souhaitait racheter Newcastle, mais qu'il y a eu, en revanche, des échanges avec des représentants de Kingdom Holding, la société d'Al-Walid Ben Talal, que ce soit l'été dernier ou encore cet hiver."

Frank McCourt veut un pour céder l'OM

Ben Jacobs : "J'ai la conviction que le prince est intéressé par l'OM depuis plusieurs années et qu'il s'agit même de sa troisième tentative de se rapprocher de Marseille. Mais, compte tenu des difficultés que rencontre l'OM actuellement, avec la crise de gouvernance, de résultats, la perspective d'une non-qualification pour la Champions League et, surtout, la baisse des revenus des droits TV, je ne pense pas que le prix proposé pourrait satisfaire Frank McCourt. Le club a besoin de stabilité pour atteindre sa meilleure valeur, et ce n'est pas le cas, même si je n'affirme pas que ces difficultés soient un frein définitif à la perspective d'une vente. Pour en revenir à cet intêret de Bin Talal, je sais qu'il n'est pas particulièrement un fan de football, mais il connait la puissance de l'image du sport et ce qu'elle pourrait apporter à sa compagnie."

Une vente possible... mais pas dans l'immédiat !

Ben Jacobs : "De plus, ses relations avec le Prince Mohamed Ben Salmane se sont nettement améliorées ces derniers temps, et il souhaite faire pleinement partie du projet "Saudi Arabia 2030" qui consiste à développer des investissements en dehors de l'économie du pétrole, et le sport en fait partie pour améliorer l'image internationale du pays. Cela peut concerner l'OM comme d'autres clubs. Pour résumer, il n'y a aucune certitude concernant le projet de Bin Talal d'acheter l'OM, mais il y a un véritable intérêt de sa part. Pour finir, ceux qui vous disent en ce moment que l'affaire est déjà conclue n'ont pas les éléments nécessaires pour affirmer ça, notamment du côté saoudien."