FC Nantes, OM : Denoueix cloue le bec de Longoria, Domenech est furax
Raymond Domenech Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
POLÉMIQUE

FC Nantes, OM : Denoueix cloue le bec de Longoria, Domenech est furax

La polémique déclenchée par Pablo Longoria à l’OM au sujet des formateurs français commence à dépasser l’entendement... chez Raymond Domenech.

Zapping But! Football Club OM : les meilleures déclarations de l'année 2020

Pablo Longoria a touché un point sensible du football français. Interrogé cette semaine en Espagne, le président de l’OM a dit tout haut ce qu’il pensait du niveau des formateurs de l’Hexagone. « En France, on forme des joueurs très individualistes, sans concept très concret de jeu, précisément parce que l’on cherche cette identité, a-t-il expliqué. Il n’y a pas un modèle de jeu. La formation y est comparable à ce qui se fait dans le basket américain, plus individuelle que collective. C’est l’un des pays qui exporte le moins d’entraîneurs. Ils ne vendent pas d’idées collectives. »

Depuis, bon nombre de coaches français ont répondu sèchement à Longoria, d’Antoine Kombouaré à Rudi Garcia en passant par Frédéric Antonetti. Tous ont fustigé sa méconnaissance sur le sujet.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

« C’est un élan aussi spontané que l’attaque de Longoria est stupide »

Raymond Domenech, déjà offensif, ne s’est pas calmé. « C’est un élan aussi spontané que l’attaque de Longoria est stupide. Devant cette forme d’injustice, de n’importe quoi, tout le monde se sent obligé de réagir. Là, c’était grave, s’insurge l’ancien sélectionneur des Bleus dans L’Équipe. Pas de concept de jeu, ça veut dire que les Français font seulement courir les mecs ? Le problème du Français est qu’on ne peut pas le cataloguer. Les Italiens, on dit que ce sont des génies tactiques alors que j’en connais quelques-uns qui sont des pipes à ce niveau, et on dit que les Portugais savent valoriser les jeunes pour les vendre… Ils ont tous une forme d’identité, sauf les Anglais que personne ne connaît et qui n’existent même pas chez eux. Nous, on n’a pas d’identité globale mais on ne peut pas dire qu’on joue sans concept concret. »

Denoueix sait pourquoi les coaches français sont bordurés à l'étranger

Même le discret Raynald Denoueix a tenu à répondre au président de l’OM en répondant notamment à son interrogation au sujet du peu d’avenir des coaches français à l’étranger. « Un entraîneur est jugé sur les résultats, et c’est rare qu’on gagne des Coupes d’Europe, a analysé l'ancien entraîneur du FC Nantes. Pourquoi Unai Emery arrive à Paris ? Parce qu’il a gagné plusieurs fois la Ligue Europa. Après la Real Sociedad (2002-2004), j’ai eu beaucoup de contacts, et les présidents ne m’ont jamais demandé mon idée de jeu. Ça prouve bien qu’on n’est pas recruté en fonction de ça. L’aspect médiatique et économique a dépassé ce qui se passe sur le terrain, pas seulement en France. » La suite au prochain épisode ?