OM : Larguet envoie une pique à Thauvin, Payet et aux cadres marseillais avant Bordeaux
Nasser LarguetCredit Photo - Icon Sport
par Mathias Merlo
COUP DE GUEULE

OM : Larguet envoie une pique à Thauvin, Payet et aux cadres marseillais avant Bordeaux

Après la qualification en coupe de France face à Auxerre, Nasser Larguet a fait un constat : personne n’est irremplaçable à l’OM. Ambiance.

Zapping But! Football Club OM : les chiffres de la carrière d'entraîneur de Jorge Sampaoli

Les remplaçants ont fait le boulot. À Auxerre, hier, un OM très remanié s’est qualifié pour les 16es de finales de la coupe de France. En plus de résultats toujours aussi inquiétants (les Olympiens n’ont remporté que deux victoires sur les douze derniers matches), les Marseillais peinent encore beaucoup dans le jeu. 

Après la rencontre face aux Bourguignons, Nasser Larguet a fait une remontrance à ses ouailles : «Cette victoire-là va nous permettre de se dire qu'on a regoûté au goût de la victoire, qu'on est capables de gagner en faisant les efforts ensemble. Par contre, il va falloir mettre plus de qualité, il va falloir plus construire le jeu, avoir la main dessus, ce qui n'était pas le cas aujourd'hui. Et c'est vrai que ça sera un levier pour les prochains matches et on ne peut être dans le calme que si on est capables de faire des séries. Je dirais que c'est une victoire ponctuelle qui doit en principe nous donner un peu plus de confiance dans la construction des prochaines victoires. »

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L’OM

Larguet tacle les cadres

Dimanche, l’OM se déplacera à Bordeaux, une terre hostile depuis des dizaines d’années. Face au club au scapulaire, le coach par intérim de l’OM pourrait renouveler sa confiance à la jeunesse, symbolisée par l’entrée spectaculaire de Deng, qui a inscrit son premier but en professionnel : « Pour moi aujourd'hui, personne n'est irremplaçable. Tous les joueurs ont la même responsabilité de relever la tête dans ce club. Chacun a le droit de jouer, il faut être performant à la fois à l'entraînement et sur les prochains matches. Et l'entraînement est l'élément déclencheur de savoir si je suis titulaire ou pas. Pour moi, le statut n'a pas d'importance. Ils ont tous autant de qualités. Par contre, dans la semaine, j'observe le travail, le sérieux, l'engagement. C'est à partir de là qu'ils peuvent gagner leur place dans l'équipe. Nul n'est titulaire au départ. » Thauvin, Payet et les autres cadres marseillais sont prévenus.