Nîmes – OM (0-2) : Payet, Benedetto, titre... Villas-Boas savoure la victoire et plombe une piste du Mercato
André Villas-BoasCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
REACTION

Nîmes – OM (0-2) : Payet, Benedetto, titre... Villas-Boas savoure la victoire et plombe une piste du Mercato

André Villas-Boas, l'entraîneur de l'OM, était évidemment satisfait après la victoire phocéenne sur la pelouse de Nîmes (2-0).

Au micro de Telefoot, le coach marseillais est revenu en détail sur le succès à Nîmes. Tout en glissant une information sur le Mercato. Alors que Telefoot a remis sur le tapis la piste Joakim Maehle, Villas-Boas a annoncé que le dossier était d'ores et déjà compliqué.

Un match plein des Phocéens

« On a fait un très bon match, très performant. On voulait contrôler les transitions de Nîmes, ce qu'on a fait surtout en deuxième mi-temps. En première on a subi un peu. Mais avec le losange on a maîtrisé le ballon. On a gagné de la confiance, on a trouvé des espaces, et le but est arrivé. »

Pourquoi il a fait si peu tourner

« On avait un peu peur de jouer le match dès le vendredi. On a discuté avec les joueurs qui avaient de bonnes sensations sauf Flo qu'on a reposé. C'est un très bon résultat. »

Payet et Benedetto sur la bonne voie

« C'est important pour Dario pour sa confiance. Il monte en puissance de plus en plus. Pour Payet aussi, il sait qu'on a besoin de lui en forme. Il commence aussi a avoir l'importance de l'année dernière dans le jeu. Quand on a toute la confiance et la forme de tous, de Payet, Dario, Thauvin, l'équipe va bien. »

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'OM

Un calendrier qui va se corser

« On va affronter des gros matchs face à des adversaires directs. Ça va être dur, mais avec cette victoire on peut profiter des affrontements directs de demain. »

Un système en losange efficace

« La force de losange, c'est de trouver des lignes de passes, et c'est difficile à annihiler. Tu laisses des espaces mais avec le ballon tu as beaucoup de solutions. »

Prématuré de viser le titre

« C'est trop tôt. Ce qu'on pense c'est que le calendrier en fin de saison nous est favorable. Jusqu'en mars, on a des oppositions directes. On doit rester à côté d'eux pour regarder ce qui peut se passer ensuite. Lyon, Monaco, Lille sont en forme avec des grosses qualités offensives. S'il se passe quelque chose, on doit être prêt. Mais on verra vraiment en mars. »

Maehle, une piste déjà compliquée

« On va voir, on discute de ça. On avait pensé qu'avec l'arrivée de Luis on pouvait avoir cette option. Ce n'est pas le cas car c'est un ailier pur. Ce n'est pas impossible. Il reste dans notre liste, mais Genk demande trop d'argent pour lui. Je ne pense pas que ce sera possible. »

Pour résumer

L'entraîneur de l'OM André Villas-Boas n'a pas caché sa satisfaction après la victoire à Nîmes (2-0). Avec un petit scoop sur le Mercato.

Julien Pédebos
Rédacteur
Julien Pédebos