Jordan Amavi lors du match face à l'OGC Nice
Jordan Amavi lors du match face à l'OGC NiceCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ANALYSE

OGC Nice - OM (1-1) : les tops et les flops d’un nul accroché

La revanche du 22 août a vu l’OGC Nice et l’OM se partager les points (1-1). Les deux buteurs, Amine Gouiri et Dimitri Payet, ont brillé mais d’autres joueurs ont été dans le dur.

Zapping But! Football Club Olympique de Marseille : La question de la semaine?

Les tops

Amine Gouiri : Qui d’autre ? En l’absence de Dolberg et Delort, l’ancien Lyonnais était la principale arme offensive des Aiglons. Surtout qu’il adore leur faire des misères, comme au printemps dernier, quand il avait été prépondérant dans le succès 3-0 des siens. Ce soir, Gouiri a été à l’image de son équipe : brillant en première période, plus effacé en seconde. Il a ouvert le score dès la 6e minute, d’une reprise de près sur un centre parfait. Le jour où il fera preuve d’un peu plus de constance dans un même match, il pourra prétendre à l’équipe de France.

Dimitri Payet : L’autre buteur du match a eu beaucoup de peine à trouver ses marques au sein d’une équipe ayant connu cinq changements par rapport à la Lazio et au PSG. Mais c’est lui qui a égalisé à la 42e minute, sur un bon centre de Gerson sur lequel Milik s’est intelligemment effacé. Efficace sur les coups de pied arrêtés, qui n’ont pas été bien exploités par ses partenaires, il réalise l’un des meilleurs débuts de saison de sa carrière avec 6 buts et 2 passes décisives en championnat.

Jean-Clair Todibo et Dante : Ce soir, on n’a pas vu Arkadiusz Milik, si ce n’est sur sa feinte sur l’égalisation de l’OM. Et encore, il n’a pas touché le ballon… Et si le Polonais a été transparent, c’est parce qu’il est tombé sur une charnière niçoise efficace. Complémentaire, elle a systématiquement pris le meilleur sur l’attaquant marseillais, que ce soit dans les airs ou au sol. Et en plus, elle a fait peser un danger constant sur la défense phocéenne à chaque coup de pied arrêté. Du solide !

Les flops

Jordan Amavi : Il y a un an, c’était l’un des rares Marseillais qui échappait au naufrage collectif. Mais depuis, Jorge Sampaoli a décidé de se passer de ses services. Or, l’ancien… Niçois est du genre diesel. S’il ne joue qu’un match sur dix, il n’est pas bon. Ça a été le cas à Angers et ce soir. Que ce soit au niveau des contrôles, des passes ou du placement, il a rappelé le Jordan Amavi des mauvais jours. Et en plus, il a manqué une belle occasion en début de seconde période. Après une telle prestation, on ne devrait pas le revoir avant neuf matches !

Duje Caleta-Car : C’est dur mais on va s’expliquer. Le Croate restait sur deux très bonnes prestations contre la Lazio et le PSG dans un rôle de libero au sein de la défense à trois. Mais ce soir, il était aligné à gauche et ça s’est ressenti dans sa performance. Enrhumé sur la première action niçoise, au bout de quelques secondes, c’est lui qui couvre le hors-jeu voulu par les Marseillais sur l’ouverture du score de l’OGCN. Il s’est bien repris par la suite mais, clairement, si Sampaoli veut tirer le meilleur de lui, il faut lui faire retrouver l’axe de la défense.

Luis Henrique : Son cas suscite un gros débat sur les réseaux sociaux entre supporters marseillais. Certains rappellent qu’il n’a que 19 ans, d’autres sont exaspérés par son manque de progrès depuis plus d’un an qu’il est à Marseille. Nous faisons partie de la deuxième catégorie. Ce soir, hormis une belle action sur laquelle il a enrhumé Dante, preuve de son potentiel, il s’est contenté de passes en retrait et de travail défensif. C’est déjà bien, mais on attend beaucoup plus de lui…

Evann Guessand : Il n’a que 20 ans et était titulaire pour la première fois en Ligue A alors on va éviter de lui taper dessus. Surtout qu’il a été propulsé dans le onze de départ suite au forfait inattendu de Kasper Dolberg. Mais le jeune attaquant a vécu un match plutôt pénible, qui a d’ailleurs incité Christophe Galtier à le sortie dès la 52e minute au profit de Mario Lemina.

Gouiri et Payet ont brillé lors du derby du Sud

Les artistes de l’OGC Nice et de l’OM, Amine Gouiri et Dimitri Payet, ont illuminé le derby du Sud de ce soir en marquant chacun un but en première période. A l’inverse, plusieurs de leurs partenaires ont été en dedans, ce qui explique le résultat de ce soir (1-1) en match rejoué de la 3e journée.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet