DImitri Payet
DImitri PayetCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
SANS SURPRISE

OL - OM : Cardoze aurait commis un gros impair, l'Olympico ne sera pas gagné sur tapis vert ?

Un proche du dossier de l'Olympico a confirmé que le match avait très peu de chances d'être gagné sur tapis vert par l'OM. Et que son directeur de la communication, Jacques Cardoze, n'aurait pas dû se lancer dans une diatribe enflammée devant les locaux de la LFP.

Zapping But! Football Club OM : les chiffres de la carrière d'entraîneur de Jorge Sampaoli

Au lendemain de la sanction de Jean-Michel Aulas pour son coup de pression sur l'arbitre de l'Olympico, Le Phocéen diffuse une interview très intéressante d'une personne impliquée dans ce dossier épineux. Elle confirme que le match a très peu de chances d'être gagné par l'OM sur tapis vert, à cause du précédent niçois, et que Jacques Cardoze a commis une grosse erreur lorsqu'il s'est lancé dans un monologue enflammé devant les locaux de la commission de discipline…

"Il faut différencier le côté supporter et le côté objectif. Le match aurait été arrêté à 2-0 pour l'OM à 10 minutes de la fin, ce serait différent, mais là, il me parait difficile, voire impossible de donner match gagné à l'OM. Déjà parce que des concurrents comme Rennes, Nice, Monaco ou Lens crieraient au scandale, et ils auraient raison. Le deuxième point, c'est que la Ligue est vérouillée par son erreur lorsqu'elle a donné un point en moins à Nice, alors que les faits étaient objectivement beaucoup plus graves là-bas avec un envahissement de terrain et une tentative de lynchage des joueurs. Du coup, la commission doit maintenant vivre avec ce barème qui a été instauré, et mal instauré."

Ce spécialiste pense également que le directeur de la communication de l'OM s'est mis à dos la commission de discipline avec sa diatribe : "La sortie de Cardoze devant la Ligue est juste, car l'OM devait légitimement être convoqué. Après, il est clair que la forme et même le fond ont braqué les membres de la commission. Déjà parce que ce n'est pas un dossier pénal, mais une commission d'association, mais aussi parce que le fait de déclarer que l'OM ne reconnait pas l'institution peut être contre-productif. Longoria avait fait preuve de beaucoup de hauteur le matin même dans L'Équipe, et un simple communiqué regrettant l'absence de convocation aurait été à mon avis beaucoup plus efficace. D'autant qu'Aulas s'était tiré une balle dans le pied avec ses déclarations complètement surréalistes". C'est donc plutôt mal parti pour l'OM dans cette histoire…

Un spécialiste de l'Olympico donne peu de chances à l'OM

Un proche du dossier de l'Olympico a expliqué au Phocéen que les chances d'avoir match gagné sur tapis vert étaient très faibles. En effet, le précédent niçois fait que la commission de discipline a établi un barème erroné.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet