Jacques Cardoze (OM)
Jacques Cardoze (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONTRE-ATTAQUE

OL - OM : le coup de sang de Cardoze à la LFP orchestré, Longoria va riposter après les sanctions !

La sortie de Jacques Cardoze devant le siège de la commission de discipline mercredi soir, avant le rendu sur les incidents de l'Olympico, était savamment orchestrée du côté de l’OM. Pablo Longoria pourrait faire appel.

Zapping But! Football Club OM : top 10 des joueurs les plus capés de l'histoire

C’est une scène surréaliste qui s’est produite hier devant le siège de la LFP. Alors que la commission de discipline de l’instance étudiait le dossier du match arrêté dès la 4e minute de jeu entre l’OL et l’OM, le 21 novembre, Jacques Cardoze est venu faire une déclaration devant la dizaine de médias présents pour protester contre le fait que le club phocéen n’avait pas été convié à cette commission. Et assurer que le club ne tiendrait donc pas compte des décisions qui seraient prises.

« Cette commission est illégitime, a déclaré le directeur de la communication de l'OM. C'est une parodie de justice. Jamais un match n'avait été arrêté après 4 minutes de jeu. Et voilà que l'une des deux parties n'est même pas invitée à s'exprimer et à apporter une contradiction. Est-ce que vous connaissez une cour de justice au monde qui convoque le responsable mais pas la victime ? [...] C'est une honte pour le football français. Nous ne reconnaissons pas aujourd'hui cette commission de discipline. Le président Pablo Longoria était à l'hôtel, à Paris, et il attendait une convocation. [...] Voilà avec quel mépris ils ont décidé de traiter le président du club le plus populaire de France. Nous ne pouvons pas accepter cela. »

Un appel éventuel voué à l’échec ?

Cette sortie tranchait sérieusement avec le ton modéré de Pablo Longoria dans les colonnes de L’Équipe de ce lundi, où il affirmait vouloir prendre de la hauteur. Du côté de l'OM, on se défendait hier soir d'un changement de ton. « La colère de Cardoze devant le siège de la LFP était visiblement une opération concertée depuis la veille, explique le quotidien sportif. L'idée de ne pas être auditionné a déclenché la fureur des dirigeants marseillais, alors que Pablo Longoria était à Paris, hier, pour différents rendez-vous pris depuis plusieurs jours. »

L’OM va-t-il désormais persister et refuser de reconnaître les décisions prises par la commission? Rentré hier soir à Marseille, Longoria devrait s’exprimer aujourd’hui pour dire notamment si l’OM fera appel. Récemment, l’OM avait attaqué devant le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) la suspension d’un match avec sursis infligé à Payet après Nice-OM le 22 août, il en avait fait de même pour le retrait d’un point avec sursis à la suite des incidents à Angers (0-0), le 22 septembre. À chaque fois, il a été débouté.

 

Pour résumer

La sortie de Jacques Cardoze devant le siège de la commission de discipline mercredi soir, avant le rendu sur les incidents, était savamment orchestrée du côté de l’OM. Pablo Longoria va sans doute riposter et faire appel.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert