Pablo Longoria (OM)
Pablo Longoria (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MERCI PRÉSIDENT

OL - OM : Longoria fait un pas vers Aulas, le geste fort de McCourt à Payet après les incidents

Alors que l’OL et l’OM seront fixés ce mercredi au sujet des incidents ayant émaillé le dernier Olympico au Groupama Stadium, Pablo Longoria a dit tout le bien qu’il pensait de Jean-Michel Aulas.

Zapping But! Football Club OM : top 10 des joueurs les plus capés de l'histoire

C’est demain que l’OL et l’OM seront fixés au sujet des sanctions suite aux incidents qui ont émaillé le dernier Olympico au Groupama Stadium. Un jet de bouteille sur Dimitri Payet a déjà été sanctionné d'un huis-clos total, à titre conservatoire, purgé face à Reims (1-2). Le dossier a aussi été placé en instruction mais les deux clubs ont bien l’intention de défendre leur position. Tous les coups seront-ils permis pour autant ?

« Si le match devait être rejoué, on devra l’accepter, nuance Pablo Longoria dans L’Équipe. On doit prendre de la hauteur et penser au bien commun. C’est une décision qui aura une conséquence pour tous les clubs français, pas seulement pour l’OL et l’OM. Si chaque fois qu’un match est interrompu, on doit le rejouer (...) On doit respecter ce que Jean-Michel Aulas a fait par le passé, il a une expérience extraordinaire. La première question que tu te poses, comme dirigeant de club, c’est de respecter, de protéger tes joueurs, le staff, leurs résultats, le fruit d’un travail très dur pendant toute une saison. Ce sont les gens sur le terrain, joueurs, staff technique, arbitre compris, qui produisent le business, le spectacle. Les protagonistes sont là pour faire plaisir aux gens, ils doivent se sentir en sécurité. »

McCourt aux petits soins avec Payet

De son côté, le président de l’OL a avancé une solution pour surmonter l’incident Payet. « Pour éviter d’arrêter à tort un match, on pourrait permettre aux clubs de remplacer un joueur potentiellement blessé, a expliqué Aulas sur Twitter. Donner la possibilité de rester à 11 comme dans le cas d’une commotion (6e remplaçant). Peut être même que ça pourrait inciter le blessé à reprendre ? »

En attendant les sanctions, Frank McCourt a été aux petits soins avec les joueurs de l’OM suite aux incidents. Notamment avec Payet. « Je parle toutes les semaines avec lui, pour analyser l’actualité et la gestion du club. Il ne peut être content du contexte général actuel, il a été d’un grand soutien pour les joueurs et les salariés du club. Il a demandé comment se sentait le vestiaire après Lyon, l’état psychologique des joueurs… Cet aspect humain de Frank m’a touché, a ajouté Longoria. Le soir de Lyon, il était au courant des événements, il m’a demandé de faire passer différents messages à Dimitri pendant toute la soirée. »

Pour résumer

Alors que l’OL et l’OM seront fixés ce mercredi au sujet des incidents ayant émaillé le dernier Olympico au Groupama Stadium, Pablo Longoria a dit tout le bien qu’il pensait de Jean-Michel Aulas et de son action chez les Gones.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert