Jorge Sampaoli
Jorge SampaoliCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
REACTIONS A CHAUD

OM – Brest : Alvaro explose de rage, Sampaoli peste contre le gros souci de son équipe !

A l'issue de la défaite surprise de l'OM contre Brest (1-2), Alvaro Gonzalez et Jorge Sampaoli se sont exprimés.

Zapping But! Football Club OM : les 10 plus grosses ventes de l'histoire

A l'issue d'OM – Brest (1-2), c'est un Alvaro Gonzalez furibard qui s'est présenté au micro de Prime Vidéo. Pour l'Espagnol, les Phocéens ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes : « Je crois qu’on a fait de la merde. Ce n’est pas possible qu’on ait joué comme une grande équipe 60 minutes, puis qu'on ait changé de mentalité après le penalty. On doit marquer ce deuxième but, je suis très dégouté parce que c’est incroyable, on ne peut pas jouer comme ça (...) Je ne comprends pas, si on veut être des bons joueurs, on doit changer ce type de choses et on doit continuer avec la mentalité de la première mi-temps. Je n’arrive pas à comprendre, on change en dix minutes, on fait de la merde. On a perdu 10-15 ballons et on se retrouve à 3-4 défenseurs qui courent 14 km pour rien. On gagne à la maison le week-end dernier puis à Nantes et on fait ça. C’est incroyable. »

Sampaoli : « On recherche à tuer les matchs »

Face aux micros, Jorge Sampaoli ne masquait pas non plus sa déception après la défaite surprise de l'OM : « Je suis très frustré. En 1ere période, nous avons bien joué avec le ballon. Le penalty nous a désordonné, nous avons été supérieur une grande partie du match. C'est très frustrant. Le penalty nous a fait beaucoup de mal. Il nous a ensuite manqué de la profondeur, etc. Ça a été un autre match après l'égalisation. On a commencé à jouer d'une autre manière et dans cette manière, notre adversaire a été meilleur. On recherche à tuer les matchs. Il nous manque de la justesse dans la finition. Le 2-0 à la mi-temps aurait sans doute été plus juste mais on y est pas parvenu ».

L'Argentin a aussi assuré que Dimitri Payet, qui était titulaire, n'était pas blessé. « Il avait juste une petite gêne au niveau de la jambe mais il était prêt à jouer. Il reste ce leader pour ce groupe jeune ».

Pour résumer

A l'issue de la défaite surprise de l'OM contre Brest (1-2), Alvaro Gonzalez et Jorge Sampaoli se sont exprimés. L'Espagnol a eu des mots très cru, l'Argentin était plus mesuré mais malgré tout agacé par le manque de réalisme coupable.