OM : comment Marseille a fait plier la LFP pour Pape Gueye
Pape Gueye consolé par André Villas-Boas.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
COULISSES

OM : comment Marseille a fait plier la LFP pour Pape Gueye

Jouant sur une faille juridique, l'OM est parvenu à ralentir la suspension de Pape Gueye, lequel a pu être aligné contre Reims. Le dossier se rejouera la semaine prochaine.

C'était la surprise du match opposant l'OM et le Stade de Reims samedi soir (1-1) : la présence dans le onze titulaire de Pape Gueye pourtant annoncé suspendu par la Commission de discipline de la LFP suite à son carton rouge lors de la défaite à Rennes mercredi (1-2).

« On était sûr qu'il pouvait jouer aujourd'hui. On va voir maintenant la décision de la commission. Pape peut être suspendu pour Angers. C'est aussi un bon signal de l'injustice du carton rouge reçu à Rennes. Je suis content de l'avis du CNOSF. On peut travailler sur le fait juridique, j'espère que le carton sera définitivement retiré », a justifié André Villas-Boas en conférence de presse.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

L'OM a joué sur l'absence d'une pièce au dossier

RMC Sport est revenu en détail sur le mic-mac qui a permis à l'OM de faire jouer quand même son milieu de terrain et d'avoir l'aval du Comité national olympique et sportif français. Sur ce dossier très sensible qui pourrait faire jurisprudence, Marseille mise tout sur une négligence de l'arbitre du match face à Rennes, Clément Turpin.

En effet, l'arbitre de la rencontre est soupçonné d'avoir donné son deuxième carton jaune après que la VAR le lui a demandé. Une utilisation proscrite de la vidéo puisque l'arbitre du camion ne peut pas intervenir sur un carton jaune, même si c’est un deuxième jaune qui entraine un rouge. L'OM a donc demandé d'avoir accès aux enregistrements de l'échange. Si le CNOSF a donné le bénéfice du doute à Marseille, c'est parce que la Ligue, prise par l'urgence, ne lui avait tout simplement pas encore fourni les échanges audio. L'acte II aura lieu la semaine prochaine... avec les enregistrements de Clément Turpin cette fois-ci.