OM : Di Méco annonce une nouvelle réponse cinglante des supporters à Eyraud
Eric Di MécoCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
ECHEC PROGRAMME

OM : Di Méco annonce une nouvelle réponse cinglante des supporters à Eyraud

Alors que la direction de l'OM semble tenter de renouer le dialogue avec les supporters, l'initiative semble déjà partie pour faire un flop.

Zapping But! Football Club OM : les chiffres de la carrière d'entraîneur de Jorge Sampaoli

Voilà de longues semaines maintenant que les relations entre les supporters de l'OM et la direction semblent rompues. Jacques-Henri Eyraud, le président marseillais, cristallise les tensions au point que la contestation a monté jusqu'à des actes de violence à la Commanderie. Des actions qui ont marqué un point de non-retour.

Les groupes de supporters ont reçu une mise en demeure de rupture de la convention historique passée avec le club pour la gestion des abonnements, la direction marseillaise leur reprochant d'être à l'initiative des violences récentes.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'OM

Une réconciliation vouée à l'échec selon lui

Pourtant, en parallèle, le club phocéen a lancé le projet Agora OM, destiné à renouer le dialogue avec les fans du club marseillais, très largement contestataires. Voilà pourquoi Eric Di Méco, sur RMC, n'a pas caché son scepticisme face à cette idée qu'il estime vouée à l'échec.

« J'aimerais me transformer en mouche pour assister à la première réunion de ce comité. Donc là, à la tête du club, il y a des gens qui pensent qu'ils vont récupérer le coup avec les supporters ? Vous pensez vraiment qu'avec ce papier les dirigeants vont pouvoir récupérer les supporters ? Ces derniers n'attendent qu'une seule chose, c'est que les dirigeants s'en aillent. Je les connais, ils n'iront pas à la réunion, et s'ils y vont, ce sera pour mettre le désordre. Le problème, c'est que le dialogue, il fallait le créer avant. Qu'ils tentent ce qu'ils veulent, mais je suis pressé de voir ça... », a déclaré l'ancien défenseur marseillais.

Dans La Provence, le consultant a aussi réclamé davantage de présence de Frank McCourt pour gérer cette crise : «Ce qui m’interroge le plus finalement (…) c’est de ne pas entendre (Frank) McCourt. Il y a le feu depuis la fin de la campagne en Ligue des Champions. Il doit sentir qu’il faut monter au créneau. Il doit sentir que son président est en train de perdre le fil. Il doit venir, faire quelque chose, dire ce qu’il veut faire du club. S’il maintient sa confiance à Jacques-Henri Eyraud, qu’il le dise haut et fort. J’ai envie de l’entendre cet homme, et pas seulement par communiqués interposés qui ne sont peut-être même pas faits par lui ».