Jacques-Henri Eyraud
Jacques-Henri EyraudCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
RECONCILIATION

OM : Eyraud a trouvé un moyen de faire la paix avec les supporters

Décrié par les supporters de l'OM depuis deux ans, le président phocéen, Jacques-Henri Eyraud, a trouvé un moyen de se rapprocher d'eux : faire en sorte que les fumigènes soient de nouveau autorisés au Vélodrome.

Depuis hier soir et l'intervention du président de la République, Emmanuel Macron, l'Olympique de Marseille sait qu'il devra disputer tous ses matches à domicile à huis clos. Comme huit grandes agglomérations plus la région parisienne, la cité phocéenne est soumise à un couvre-feu total de 21h à 6h du matin pendant un mois voire plus (il est question que ce soit prolongé jusqu'au 1er décembre). Les supporters marseillais vont donc encore devoir ronger leur frein pendant plusieurs semaines. Le point positif, c'est que ça laisse du temps à la direction du club pour faire des expérimentations.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE
Podcast Men's Up Life
 

Autorisés dès décembre ?

Selon La Provence, la direction marseillaise est en train d'étudier l'utilisation de fumigènes nouvelle génération, venus du Danemark. Ceux-ci auraient la même fonction que leurs prédécesseurs mais ne dégageraient aucune chaleur, ce qui est le nerf de la guerre avec la Ligue. En effet, si la LFP les interdit et sanctionne donc leur utilisation aussi sévèrement, c'est parce qu'il y a eu des brûlures assez graves après des craquages ou lorsqu'ils ont été lancés en direction de supporters adverses.

L'idée serait donc de valider au plus vite l'utilisation de ces fumigènes afin que les ultras puissent les utiliser lorsqu'ils seront autorisés à revenir dans les stades. Ce serait aussi une bonne façon pour Jacques-Henri Eyraud de se rapprocher des supporters, eux qui réclament sa démission en permanence depuis deux ans et la terrible dernière saison de Rudi Garcia au club…

Pour résumer

L'OM et son président, Jacques-Henri Eyraud, testent de nouveaux fumigènes qui pourraient être autorisés quand les fans pourrait faire leur retour dans les stades.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.