OM – Girondins (3-1) : les 3 rayons de soleil phocéens avant le retour en C1
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

OM – Girondins (3-1) : les 3 rayons de soleil phocéens avant le retour en C1

A quelques jours de son retour en Ligue des Champions, l'Olympique de Marseille a battu Bordeaux au Vélodrome (3-1, buts de Thauvin, Amavi et Pablo en csc). Voici ce qu'il faut retenir de ce match.

Thauvin dans tous les coups

Aligné en duo avec un fantomatique Dario Benedetto dans un 4-4-2 losange, le Champion du Monde a encore porté l'OM offensivement. Buteur dès la 5e minute avec sa « spéciale » frappe enroulée lobée, Flotov aurait même pu s'offrir un doublé en moins d'un quart d'heure si Benoît Costil n'avait pas stoppé son penalty (12e). Il a ensuite délivré sa 4e passe décisive de la saison pour Amavi. Une nouvelle fois le Marseillais le plus intéressant sur le pré. Seul Kylian Mbappé est impliqué dans autant de buts que lui cette saison (7).

Amavi avait des ailes

Même si on ne le met que peu en lumière en ce début de saison, Jordan Amavi fait un bon début de saison. Ce soir, il l'a étalé au grand jour. Contre Bordeaux, c'est notamment lui qui a obtenu le penalty de la 12e minute consécutif à une de ses incursions dans la surface avant de doubler la mise d'une jolie tête décroisée en début de deuxième période. C'est aussi sur sa frappe que Pablo a marqué le csc du 3-0. Dans presque tous les coups...

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

Cuisance, première intéressante

Dimitri Payet suspendu, on attendait beaucoup des premiers pas de Michaël Cuisance. A la baguette, le joueur prêté par le Bayern Munich n'a pas déçu. Sa relation technique avec Florian Thauvin est prometteuse. Son aisance balle au pied et sa vista pour décaler Amavi sur le 3-0 montre tout ce qu'il peut apporter. Quant à sa qualité de passe, ce sera un indéniable plus pour fluidifier le jeu d'un OM pas toujours rayonnant.

Sakai et Caleta-Car, les points noirs de la soirée

Ce sont les mauvaises nouvelles du soir pour André Villas-Boas. Sanctionné dès la 7e minute d'un carton jaune, Hiroki Sakai sera automatiquement suspendu pour la 9e journée de Ligue 1. L'OM jouera donc sans latéral droit de métier pour la réception du RC Lens le 30 octobre prochain. C'est vraiment dommage car, à côté de ça, le Japonais avait fait son match. De son côté, le Croate est sorti sur blessure dans les dernières minutes (87e). Embêtant à quelques jours du retour en Ligue des Champions.

Côté Bordeaux : Costil, Ben Arfa et Maja les moins mauvais

Si Bordeaux n'a pas sombré à l'issue du premier quart d'heure, le club aquitain doit énormément à son portier Benoît Costil. L'international tricolore a stoppé face à Florian Thauvin, son 16e penalty en 14 saisons dans l'élite. La suite fut notamment plus oubliable pour Costil et notamment la tête lobée de Jordan Amavi sur laquelle sa responsabilité est engagée. Surprise de Jean-Louis Gasset au coup d'envoi, Hatem Ben Arfa a, quant à lui, fait des premiers pas intéressants face à son ancien club. Il a même marqué un but logiquement refusé pour hors-jeu. Pour un joueur de 33 ans qui n'avait disputé que quelques minutes avec Villarreal en un an, cette première heure est globalement encourageante. Rentré à la place de « HBA », Josh Maja s'est distingué en sauvant l'honneur aquitain d'un joli raid sur une passe d'un autre entrant : Jimmy Briand.