OM : gros coup de froid sur la vente, rien à envisager avant l'été ?
Frank McCourt et Jacques-Henri EyraudCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
AFFAIRE NON CONCLUE

OM : gros coup de froid sur la vente, rien à envisager avant l'été ?

Alors que certaines rumeurs évoquaient une vente imminente dernièrement, l'OM ne devrait pas changer de pavillon pour l'instant.

Zapping But! Football Club OM : les transferts les plus chers des Olympiens

Il y a quelques jours, les informations du journaliste Thibaud Vezirian sur la vente de l'OM ont fait énormément de bruit. En annonçant que la vente serait conclue avec le milliardaire saoudien Al-Walid ben Talal et que le communiqué était déjà rédigé, le journaliste a fait flamber la communauté phocéenne. Problème, depuis, plusieurs démentis ont été publiés et surtout, rien d'imminent ne semble vraiment s'approcher...

De quoi refroidir les espoirs des supporters de l'OM déjà douchés par le contexte du moment. Et ce ne sont pas les annonces du journaliste Ben Jacobs qui vont les rassurer. Selon lui, même si Al-Walid ben Talal est bien intéressé au contraire du fonds d'investissement souverain d'Arabie Saoudite (PIF), rien d'aussi concret qu'annoncé n'est conclu. « Talal, comme on me l'a dit, évalue le club à environ 380 millions d'euros. Je serais surpris, même si McCourt était désespéré de vendre, s'il acceptait une offre aussi basse. Même si les choses avancent, je doute que quelque chose se passe avant l'été », assure d'abord Ben Jacobs.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'OM

McCourt ne craquera pas face à la fronde

Assurant par ailleurs que le mécontentement des supporters autour de l'OM ne poussera certainement pas McCourt à vendre le club, Jacobs a conclu sur l'intérêt d'Al-Walid ben Talal pour le football de manière plus générale. « Je veux dire qu'il n'est pas un fan inconditionnel d'une équipe ou d'une ligue européenne et achèterait plus par sens des affaires que par vanité ou passion. Mais de retour en Arabie, il assiste à des matchs et a même donné une fois 25 Bentleys à Al Nasr lorsqu'ils ont remporté la Ligue. (…) Je suppose qu'une partie de tout ça n'est qu'une tactique pour obtenir le meilleur prix possible. Mais oui, 380 n'est pas faible, c'est juste faible par rapport à ce à quoi McCourt veut (que ce soit vraiment ou en tant que tactique). »

Pour résumer

La perspective de la vente de l'OM s'éloigne au fil des joueurs. Désormais, l'été semble l'horizon le plus proche.

Julien Pédebos
Rédacteur
Julien Pédebos