par Benjamin Danet
ANALYSE

OM - L'oeil de Denis Balbir : "Le match de la saison, ce n'était pas contre Feyenoord"

Notre consultant, Denis Balbir, revient sur l'élimination de l'Olympique de Marseille, qui a concédé le nul au Vélodrome face aux Néerlandais du Feyenoord Rotterdam (0-0) en demi-finale de Ligue Europa Conférence. C'est parti.

Zapping But! Football Club OM : Doit-on donner plus de responsabilités à Valentin Rongier ?

"Depuis hier soir, je constate que beaucoup trop d'observateurs se focalisent sur le match retour pour justifier l'élimination de l'OM. Désole, mais pas pour moi. C'est à l'aller, et avec trop d'erreurs défensives, que les Marseillais ont perdu le droit de rêver à une finale. Pas hier soir au Vélodrome. On me dit que c'est la fatigue, Sampaoli, la blessure de Payet et j'aimerais justement revenir là-dessus.

"La gestion catastrophique du cas Milik"

Si je dois mettre en avant une seule chose, c'est une fois encore la gestion catastrophique du cas Milik. Comment peut-on disputer une demi-finale européenne sans mettre titulaire un avant-centre de ce calibre. Ok, il est peut être moins bien en ce moment, en manque de confiance, mais n'est-ce pas la conséquence des choix de Sampaoli qui lui fait faire des allers et retours sur le banc de touche ? Je trouve la gestion Milik désastreuse, tout simplement. Et si j'ai une explication à mettre en avant pour justifier cette élimination, c'est celle-là. On peut tout dire sur la fatigue, le manque de réalisme de certains ou je ne sais quoi, mais ça n'avait pas empêché les Marseillais de faire jusque-là un parcours exemplaire. 

Aujourd'hui, et c'est assez clair, l'OM peut tout perdre. Et ne pad disputer de C1 la saison prochaine en étant dégagé du podium. Voici pourquoi il ne faut pas se tromper d'objectif et rappeler à certains que le match le plus important de la saison n'était pas celui contre Feyenoord. Tout va se jouer dans quelques jours à Rennes et là il faudra vraiment répondre présent. Sans Payet, ce sera hyper compliqué, c'est une évidence. Rennes, c'est costaud, ça joue bien et Sampaoli devra cette fois concocter un vrai bloc défensif. N'oublions pas, non plus, Monaco qui comme à chaque fois revient avec une fin de saison exceptionnelle. 

Attention, même si l'OM peut se retrouver en quatrième position au terme de la saison, je les crois capables de s'accrocher à leur seconde place. En espérant, cette fois, que Sampaoli fasse enfin jouer Milik et que tous les Olympiens prennent conscience du match importantissime en Bretagne. Le match de la vérité, c'est celui-là. Feyenoord sera alors vite oublié, croyez-moi."

 

Pour résumer

Notre consultant, Denis Balbir, revient sur l'élimination de l'Olympique de Marseille, qui a concédé le nul au Vélodrome face aux Néerlandais du Feyenoord Rotterdam (0-0) en demi-finale de Ligue Europa Conférence. C'est parti.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.