OM : l’OGC Nice bave encore sur les Marseillais après les incidents !
Jorge Sampaoli (OM)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
PILULE AMÈRE

OM : l’OGC Nice bave encore sur les Marseillais après les incidents !

Les sanctions suite aux incidents survenus entre l’OGC Nice et l’OM le 22 août dernier à l’Allianz Riviera ne sont toujours pas digérées par Julien Fournier.

Zapping But! Football Club OM : les chiffres de la carrière d'entraîneur de Jorge Sampaoli

Près d’un mois après les incidents survenus entre l’OGC Nice et l’OM le 22 août à l’Allianz Riviera, la pilule a toujours autant de mal à être digérée sur la Côte d’Azur. La Commission de Discipline de la LFP a elle pris des décisions pour sanctionner certains acteurs et fixé la date du 27 octobre pour rejouer le match sur un terrain à définir. Le dossier pourrait ne pas en rester là puisque Julien Fournier a renvoyé l’OM dans ses cordes de manière plutôt sèche.

« Le problème de notre société et des médias, c'est la caricature, a assuré le directeur du football dans Nice Matin. Ce match, c'est devenu les méchants supporters niçois qui ont envahi le terrain et qui ont frappé les gentils joueurs de l'OM. Ce n'est pas ma lecture des événements, ce qui n'enlève rien aux comportements inacceptables de ceux qui ont foutu le match en l'air. Marseille s'est victimisé, a attaqué, on a préféré ne pas parler. Ce qui m'importe, c'est le prochain match à rejouer contre l'OM. Il va falloir le regagner car on l'a déjà remporté une fois. »

On attend la réponse de l’OM et de Jorge Sampaoli, dont la conférence de presse est programmée en milieu d’après-midi avant la réception du Stade Rennais pour le compte de la 6e journée de L1 (dimanche, 17h).

Pour résumer

Les sanctions suite aux incidents survenus entre l’OGC Nice et l’OM le 22 août dernier à l’Allianz Riviera ne sont toujours pas digérées par Julien Fournier. Le directeur du football du club azuréen ne digère pas la pilule.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert