Jacques-Henri Eyraud
Jacques-Henri EyraudCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
PARANO… OU PAS

OM : la réponse cash d'une cible de Jacques-Henri Eyraud

Le président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud, a fustigé les personnes qui, dans l'ombre, œuvraient à ce que des incidents comme ceux d'hier à la Commanderie se produisent. L'une des personnes visées lui a répondu.

La descente des ultras de l'OM hier après-midi à la Commanderie va faire parler pendant longtemps. Il y aura bien sûr les répercussions judiciaires de cette affaire, mais également sportives, puisqu'on peut imaginer que certains joueurs seront impactés moralement par ce déchaînement de violence. Et puis il y aura également les réponses des personnes ciblées par Jacques-Henri Eyraud (puis Franck McCourt). Le président de l'OM estime en effet que certaines personnes ont manœuvré en coulisses pour arriver à un tel résultat.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

Eyraud, le "grand parano"

Dès que le dirigeant a prononcé ces paroles, tout le monde a pensé à Mohamed Ajroudi et Mourad Boudjellal. Les deux hommes d'affaires, qui proposaient de racheter le club l'été dernier, avaient été recalés sèchement et même poursuivi en justice par l'OM. Mais ils avaient fait fantasmer les supporters sur l'arrivée d'actionnaires fortunés, susceptibles de replacer au sommet du football hexagonal, plutôt que d'être largué dans la course à la Champions League, comme aujourd'hui.

Le Journal du Dimanche est parvenu à contacter Boudjellal pour le faire réagir aux propos d'Eyraud. L'ancien président du RCT a répondu : « M. Eyraud est un grand parano qui se débrouille très bien sans moi pour déstabiliser le club. Il a allumé l’incendie tout seul ». C'est ce qui s'appelle ajouter de l'huile sur le feu…

Pour résumer

L'une des personnes visées par Jacques-Henri Eyraud après les incidents survenus à la Commanderie avec les ultras, réagi.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet