par Benjamin Danet
SANCTIONS

OM : le match contre Francfort pourrait laisser d'énormes traces

Quelques jours, seulement, après le match de Ligue des Champions qui a opposé l'OM à Francfort (0-1), au stade Vélodrome, la préfère des Bouches-du-Rhône, Frédérique Camilleri, souhaite que des sanctions soient prises par l'UEFA contre les supporters allemands.

Zapping But! Football Club OM : les transferts les plus chers des Olympiens

L'UEFA, dans les tous prochains jours, devrait frapper fort. Du moins si l'instance se plonge avec assiduité dans les rapports qui lui ont été transmis au sujet des nombreux incidents qui ont opposé les supporters de l'OM et de l'Eintracht Francfort. On ne parle pas de fumigènes, ni de mouvements de foules dans les rues de Marseille, mais bel et bien des saluts nazis de certains supporters allemands.

Ainsi, la préfète des Bouches-du-Rhône, Frédérique Camilleri, a prévenu l'UEFA. "Je l’ai signalé à l’UEFA parce que j’estime que l’organisateur de la compétition, qui a des pouvoir disciplinaires sur les clubs qui y participent, doit aussi pouvoir regarder le comportement des supporters. Je l’ai aussi signalé à la justice, le procureur était présent en salle de crise avec nous. Nous avons regardé les images, transmis les images à la police allemande. A ce stade, ces personnes ne sont pas formellement identifiées mais j’espère bien qu’elles le seront et qu’elles seront sanctionnées pour ces faits-là, pénalement et administrativement, pour éviter qu’elles ne puissent retourner dans les stades avec ce type de comportement." Des propos accordés à Radio Maritime.

Pour résumer

Quelques jours, seulement, après le match de Ligue des Champions qui a opposé l'OM à Francfort (0-1), au stade Vélodrome, la préfère des Bouches-du-Rhône, Frédérique Camilleri, souhaite que des sanctions soient prises par l'UEFA contre les supporters allemands.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.