Incidents au ToumbaLancer le diaporama
PAOK Salonique - PSG, le précédent enflammé
+2
Incidents au ToumbaCredit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Raphaël Nouet
SOUVENIRS

OM : le Toumba, le PSG l'a déjà vu exploser (et a survécu)

Ce soir, l'OM se déplace dans la terrible antre du PAOK Salonique, le Toumba, en quarts de finale retour de l'Europa League Conférence. Il y a 30 ans, le PSG avait fait sa connaissance et la partie n'était pas allée à son terme à cause des débordements...

Zapping But! Football Club OM : Doit-on donner plus de responsabilités à Valentin Rongier ?

Depuis une semaine, l'enfer est promis à l'OM au stade du Toumba. Du reste, les ultras du PAOK Salonique, qui ont reçu autant qu'ils ont donné à Marseille, ont offert un avant-goût de ce qui attend les Olympiens ce jeudi soir, en quarts de finale retour de l'Europa League Conférence. Surtout que leur entraîneur, Razvan Lucescu, ne cesse de les exhorter à monter en pression. Les vidéos qui circulent sur Internet, où on voit l'enceinte s'enflammer de dizaines de fumigènes laisse craindre le pire. On vous rassure : le pire arrive et est déjà arrivé, notamment au PSG. Et le club de la capitale s'en est bien tiré...

Match arrêté à la 51e minute

C'est arrivé lors de la saison 1992-93 en 32es de finale de la Coupe de l'UEFA. Vainqueur à l'aller 2-0, Paris avait rapidement calmé les Grecs au retour (Weah 15e, Sassus 32e), ce qui avait provoqué l'explosion du Toumba à la 51e, entraînant l'intervention de la police et l'arrêt du match. L'UEFA avait alors donné victoire 3-0 sur tapis vert au club de la capitale. Nul doute que les Marseillais signeraient pour un tel scénario ce soir...

Hier dans La Provence, Daniel Bravo, qui était au Toumba ce soir-là, est revenu sur ces incidents : "Nous menons 2-0 au retour et, à la pause, Artur Jorge me demande d'aller m'échauffer. Je vois alors les supporters grecs, fous de rage après leur président, qui commencent à pousser sur les grilles. Ils finissent par tout défoncer et envahir la pelouse. Je suis parti en courant aux vestiaires où le coach m'a demandé pourquoi je ne m'échauffais plus. Je lui ai expliqué, et les officiels sont venus nous dire que le match ne reprendrait pas. On est resté une bonne heure dans le vestiaire et on est reparti assez tranquillement, parce que ce n'est pas à nous qu'ils en voulaient. On s'est qualifié comme ça. Quand tu es joueur, tu aimes les ambiances chaudes et quand tu joues à l'OM, la pression du public, tu connais, ça te motive".

Pour résumer

Ce soir, l'OM se déplace dans la terrible antre du PAOK Salonique, le Toumba, en quarts de finale retour de l'Europa League Conférence. Il y a 30 ans, le PSG avait fait sa connaissance et la partie n'était pas allée à son terme à cause des débordements...

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos