OM : les joueurs ont ciblé le problème du club, et ce ne sont pas les supporters !
Tags sur les murs de la CommanderieCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
TENSION MAXIMALE

OM : les joueurs ont ciblé le problème du club, et ce ne sont pas les supporters !

Après les violents incidents d'hier à la Commanderie, l'heure est aux bilans du côté de l'OM. Et il semblerait que les joueurs, même s'ils ne cautionnent pas les agissements de certains ultras, en veulent beaucoup à un de leurs dirigeants.

Moins de vingt-quatre heures après une descente de centaines d'ultras à la Commanderie ayant abouti à des scènes de violence, l'heure est désormais aux conclusions du côté de l'Olympique de Marseille. Hier soir, Jacques-Henri Eyraud a dit qu'il ne lâcherait rien et qu'il ferait en sorte que les responsables de cette attaque soient durement sanctionnés. Seulement, on apprend dans L'Equipe du jour que le président phocéen, dont les supporters réclament la tête, est aussi dans le collimateur de ses propres joueurs !

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

Les médias également dans le viseur

« Certains joueurs étaient assez remontés contre leur direction, jugée incapable de garantir leur sécurité hier, même si des mesures avaient été prises ces derniers joueurs concernant les plus visés par les critiques, afin qu’ils arrivent et quittent la Commanderie plus discrètement. »

« D’autres Marseillais en voulaient beaucoup aux médias, coupables à leurs yeux d’avoir créé un climat de « Marseille bashing », notamment sur l’affaire du clash Payet-Thauvin. Un discours relayé immédiatement sur le plateau du Canal Football Club hier par Jacques-Henri Eyraud, lui qui n’a pris aucun initiative en interne ou en externe pour calmer les choses ces derniers jours et qui est resté muet depuis son discours dans le vestiaire après Nîmes (1-2, 16 janvier). »