par Benjamin Danet
CONSTAT

OM : Marseille battu, Ménès désigne le coupable idéal

Au lendemain de la défaite de l'OM face au Stade Brestois, 1-2, le consultant Pierre Ménès a livré son analyse. Et de toute évidence, l'ancien de Canal Plus ne comprend toujours pas les choix de l'entraîneur marseillais, Jorge Sampaoli.

Zapping But! Football Club Le brief d'avant-match : Olympique de Marseille FC Lorient

Ne cherchez plus le responsable, il est trouvé. Il est à l'OM, sur le banc de touche, et ne parvient pas à construire une équipe digne de ce nom, incapable de battre le Stade Brestois et surtout en manque cruel d'attaquant de pointe. Lui, c'est Jorge Sampaoli, montré du doigt par Pierre Ménès qui a rappelé quelques vérités sur son site.

"Après une première période très maîtrisée, Marseille qui affrontait Brest au Vélodrome menait 1-0 à la pause sur un joli but de Gerson bien servi par Payet. Mais l’OM s’est fait retourner par les Bretons après le repos. Alors, c’est bien gentil cette tactique de jouer sans avant-centre, mais c’est suicidaire. J’entends et je lis partout que Milik serait incompatible avec le système Sampaoli. Mais comment un système peut-il être incompatible avec un avant-centre qui marque des buts, ce que recherche toute équipe de foot normalement constituée ?

C’est comme de faire entre Ünder à gauche pour trente minutes… Le tripatouillage permanent de Sampaoli commence à nuire à cette équipe. Toujours est-il que Brest a égalisé sur un penalty sanctionnant une main de Kamara et transformé par Faivre puis a décroché les 3 points grâce au but d’un joueur qui possède l’une des plus belles frappes de balle de Ligue 1 : Franck Honorat."

Pour résumer

Au lendemain de la défaite de l'OM face au Stade Brestois, 1-2, le consultant Pierre Ménès a livré son analyse. Et de toute évidence, l'ancien de Canal Plus ne comprend toujours pas les choix de l'entraîneur marseillais, Jorge Sampaoli.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet